Défi n° 252 proposé par Zaza pour Les Croqueurs de Mots.

Publié le par François & Marie

Zaza nous dit :
Pour le 31 mai 2021 et le défi N° 252,

Je souhaite, à partir de la liste de mots composés ci-dessous :

– Boîte à musique

– Brosse à dents

– Chambre à coucher

– Couteau à huîtres

– Cuillère à soupe

– Fer à repasser

– Lampe à huile

– Machine à laver

– Moulin à café

– Salle à manger

– Stylo à bille

– Vernis à ongles

 

Vous voir choisir deux noms communs pour obtenir un nouveau nom composé fantaisiste

et de m’en donner la définition, tout aussi fantaisiste.

Une, deux propositions, voire plus, seront appréciées

...................................................................................................................................................
BROSSE à SOUPE.

Qu'est ce qui n'est point soupe ?
Une soupe n'est ni un potage, ni un consommé, ni un velouté, encore moins un chaudeau. 
Du temps où une soupe était une tartine de pain détrempée dans un liquide chaud, du p'tit pinard le plus souvent, le soupatier en raffolait.
Si bien qu'il se retrouvait pompette dès potron-jaquet.
Sa Légitime, qui en avait assez de se coltiner tout le boulot tandis que son gros plein de soupe ronflait benoîtement, décida de remplacer le vin par de l'eau du puits.
Soupatier fit la grimace.
Soupatier maugréa. 
Soupatier gronda.
Légitime consentit à noyer quelques précieux légumes dans l'eau chaude.
Soupatier fit encore la trogne et chabrot dès que Légitime tournait les talons.
Le lendemain étant un mardi, Légitime s'en fut proposer sa récolte d'œufs au marché du bourg.
Son voisin d'éventaire se trouva être un camelot plein de verve. Son bagout attirait badaudes et badauds.
Une frénésie d'achats semblait animer ces femmes et ces hommes de la glèbe pour qui un sou est un sou.
Légitime loua l'attroupement compact de ces crédules, ils la garantissaient du vent mordant d'avant giboulée.
Elle remarqua qu'ils partaient tous de l'étal mitoyen le regard brillant et la mine réjouie, protégeant précautionneusement ce qui semblait être une poignée de crayons.
Cet état optimiste les amena à lorgner avec bienveillance sur les cocos des cocottes de Légitime. Leurs yeux reflétaient des mirages d'omelettes baveuses à la ciboulette et aux patates ; en un clin d'œil son étal se vida.
Libérée de son négoce, Légitime prêta l'oreille au discours du bonimenteur.
- Approchez bonnes gens ! Approchez ! Grâce à cette extraordinairement magique brosse à soupe, vous pourrez brosser dans le sens du poil la soupe de vos écuelles ! Pourquoi donc je brosserais ma soupe ? me direz-vous. Pour y retrouver... quelque chose !
- Quouais don' qu'on va y trouver, dis-nous y don', gros malin ? brama un rougeaud moustachu.
- Je m'en vais vous le dire !
- Dis-y don' alors !
- Vous y retrouver... des bouquets ...
-  Des pâquerettes dans ma soupe ! J' voudrais bin voir ça ! rigola un freluquet à la voix de roquet.
- Cette fantastique brosse à soupe vous révélera les bouquets de... de...?
- T'y dis ou bin t'y dis pas ! s'énerva un grand chauve.

- J'y viens bonnes gens, j'y viens ! Des bouquets... de Vin... oui, de Vin... Jaune, bonnes gens ! Et aussi de Syrah ! De Chablis ! De Riesling...
La foule se questionnait : c'est-y du lard ou du cochon ? On pouffait, on criait fariboles ! Sornettes ! Balivernes ! Au fond de sa cervelle on se disait : et si c'est p'têtre bin vrai, c'truc là ? Va don' savoir, depuis le Spoutnik, faut s'attendre à tout ...
- Hep mon gars ! D' la brosse à soupe au Banyuls, vous en auriez ti ? piaula un chaland en bombant le torse, tout fier d'avoir prononcé, sans buter, sur un nom aussi compliqué - il en épata plus d'un qui se demanda où perchait cette contrée inconnue, Bagnyoulsse... ? Sûrement aux Amériques - vous m'en mettrez une douzaine mon gars !
Il y eut des murmures d'admiration et d'envie, une douzaine de brosses, ça en fait d' la dépense...
-  Ah ! Bravo Môssieur ! Môssieur est un connaisseur ! Et voilà ! Treize à la douzaine, je vous offre en prime la brosse à soupe Grenache, vous m'en direz des nouvelles ! N'oubliez pas: vous vous concentrez, vous choisissez avec soin la brosse à soupe de votre cru préféré, vous effleurez subtilement, vous brossez délicatement votre soupe en cercles concentriques... et là, c'est l'extase !
Dans la file d'attente on se concerte.
- Eh l' Lonlon, c'est quoi que tu crois, ces concentrés de concentriques...?
- T'inquiète, c'est comme du lait en boîte...
- Ah ? Et... l'essstaze ?
- J' t'y esspliquerai mon gnolu.
Soudain, une averse fit se calter les adeptes des vignes du Seigneur.
Légitime fit une place au camelot sous son parapluie.
- Racontez voir c' que c'est que vot' brosse à soupe de bonimenteur-menteur ?
- Pas si menteur que ça ! Au moment de la taille des vignes, je ramasse chez mon voisin les branchettes évacuées. Je les regroupe soigneusement par six, en les baptisant de noms de cépages différents. J'en ai des réserves pour cinq ans au moins !
- Et la brosse ?
- Là non plus je ne mens pas, je fournie le manche de la brosse ! C'est le geste qui fait toute la magie et qui donne à la soupe, simplement frôlée, le bouquet du cépage choisi. Tenez ! Je vous offre le reste de mon stock en échange de votre abri parapluie.
Depuis ce jour de pluie, Soupatier se régale de soupe au Saint Emilion, hier, il avait préféré le brossage Beaujolais et demain sa brosse à soupe le réjouira de Romanée-Conti.
Tandis que Soupatier, homme heureux, sirote sa soupe, Légitime, elle, boit du petit lait...

 

Publié dans Défis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Renée 11/08/2021 15:23

grès éclat de rire sur cette brosse peu banale!

reçu aujourd'hui une carte pour l'échange de Domi qui je crois viens de vous mais n'en suis pas sûr.

honte a moi qui n'ai pas gardez le mail pour les envois qui aurait pu me mettre sur la piste!
La signature est Marie et quelque chose que je n'arrive pas a déchiffrer mais l'adresse au dos et de Mme Dupont, est ce bien vous? Merci de me le faire savoir en MP....Milles merci si c'est le cas. Amicalement

luciole 83 04/06/2021 00:32

Grand éclat de rire avant de me coucher ! Texte et dessin valent une médaille agricole ! Me souviens de mon grand père veuf venu habiter chez mes parents.... qui versa une louche de vin dans sa soupe aux légumes.... sans doute un peu trop fadasse à son goût ?... La tête de ma mère !!!! Tout à fait ton dessin (remarquable !!!) François ! Bravo également à Marie, un régal !!! Bisous à vous deux et bonne nuit dans les vignes du Seigneur....

François & Marie 04/06/2021 10:04

Merci pour votre joyeuse visite Luciole, nous sommes heureux d'évoquer ces souvenirs où les petits sont toujours étonnés par les habitudes des grands. Marie a le don d'évoquer des scènes mêlées d'inventions et de vécu qui font tout le sel de ces joyeux texte, le dessin se contente de suivre les couleurs évoquées par les mots. Bises de nous deux.

Annne 03/06/2021 16:37

Encore un texte et une illustration qui sont pour moi une source de découvertes, de surprise, d’ébahissement et une véritable leçon de sociologie. J’adore cette ambiance de terroir !

François & Marie 03/06/2021 21:40

Merci pour votre visite Anne, nous sommes heureux de vous accueillir chez nous pour partager des histoires inventées émaillées de bribes de souvenir et de quelques observations amusées. Belle semaine , amitié des Cabardouche.

Christiane la Banière 01/06/2021 09:44

Quels yeux noirs a Légitime devant une telle soupe ou alors devant la mine réjouie de Soupatier ! peut-être est t-elle jalouse elle qui se contente de son petit lait. Mais je crois qu'elle va essayer la brosse à soupe
Bonne journée - bises

Marie de Cabardouche 01/06/2021 17:37

Mon coude a dû valider au milieu de la phrase... Reprenons : dans une soupe vineuse que Soupatier va boire à même l'assiette, comme le ferait une chèvre.
Bonne soirée, Christiane, bises des Cabardoucjhe.

Marie de Cabardouche 01/06/2021 17:25

L'air furibard de Légitime laisse présager du gros temps ! Ce ne sera pas une tempête dans un verre d'eau mais du remous dans une soupe

Quichottine 31/05/2021 22:51

Joli !
Il fallait y penser, c'est une belle histoire et le dessin l'accompagne magnifiquement.
Bravo !
Bises et douce soirée.

François & Marie 01/06/2021 10:37

Merci beaucoup pour votre visite amicale Quichottine, les défis dans leur grande variété ouvre les portes de l'imaginaire. C'est un grand plaisir de le partager avec ses amis lecteurs. Bises de nous deux.

ABC 31/05/2021 21:53

Quelle recette !!! Siroter une telle soupe tout en buvant du petit lait, c'est un défi bien arrosé !

François & Marie 01/06/2021 10:38

Ce défi était un grand cru, c'est pour ça.

Jeanne Fadosi 31/05/2021 17:23

plus qu'une définition, toute une histoire et qui me rappelle que dans le temps les anciens aimaient faire chabrot pour rallonger la fin de leur bouillon ... bises

François & Marie 01/06/2021 10:41

Oui, c'était une manière de donner du goût à leur soupe qui, rappelons le, désignait au départ, le pain que l'on trempe dans le potage. Bises de nous deux.

jazzy57 31/05/2021 14:16

Excellent comme toujours . La brosse à soupe vin jaune je ne dis pas non .
J'adore la bouille de Légitime et de Soupatier qui illustre parfaitement ce défi.
Bonne journée à vous deux
Bises

François & Marie 31/05/2021 16:01

Ces brosses devraient faire partie du patrimoine culturel national. François s'est bien amusé à tracer le portrait des deux personnages après avoir rigolé à la lecture du conte farfelu et soupatoire de Marie. Bises de nous deux.

ZAZA 31/05/2021 12:07

Quelle histoire mes amis et quel plaisir d'ouvrir votre page ce matin. ???? Merci pour votre belle prestation. Bises et bon début de semaine

François & Marie 31/05/2021 16:02

Merci Zaza pour votre défi original grâce auquel Marie a pu laisser libre cours à son imagination. Bises amicales de nous deux.

Josette 31/05/2021 11:22

En voilà une belle trouvaille pour faire apprécier la bonne soupe à qui renâcle l'eau tiède où surnage 1 vermicelle et 1 vermisseau à défaut des 26 lettres de l'alphabet ou les grain collant du tapioca !
Madame Légitime aurait elle des relations inavouables avec le boni-menteur qui se dit par ici la bonne soupe ?
quelle histoire ...quel désopilant...un scénario j'ai ri en voyant ce film !
Bonne quinzaine et bises à tous les deux

François & Marie 31/05/2021 16:05

Légitime a ses entrées au marché et elle connait le chaland. Son esprit finaud lui permet de pallier les difficultés gustatives de son lourdaud. Merci pour votre visite amicale Josette, bises de nous deux.

jill bill 31/05/2021 10:44

Sourire, j'ai comme l'impression qu'il y a plus de "rouge" que de soupe dans l'assiette à monsieur ! Madame a de quoi être, elle, rouge de colère ! Super, bises, JB

François & Marie 31/05/2021 16:08

C'est pour ça que nous avons choisi de coloriser le portrait du soupier et de sa légitime en lie de vin tendance Bordeaux. Bonne semaine madame Bill . Bises de nous deux.