Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La lettre adressée au Pépère Noël

Publié le par François & Marie

Lettre parue sur le site des croqueurs de mots sous la bienveillance de la capitaine Domi. Merci merci, pour tous les gentils commentaires que vous  y avez déjà posé. Excellente fin d'année à tous !

.................................................

Mots à utiliser dans la lettre : clé – pantalon – lumière – famille – croqueur – feu – opium –paysage – chaussette – étoile – concocter – croire – casquette - crotte - pumpernickel

Mon gros Pépère Rouge,

Ce matin en enfilant mes chaussettes, celles aux étoiles multicolores so chic avec mon pantalon couleur lumière d’automne, j’ai soudain réalisé que Noël allait bientôt faire partie du paysage !

Crotte, me suis-je exclamé, il va falloir que je me magne, il me reste peu de temps pour concocter le pumpernickel préféré de mon Pépère Rouge !

Sais-tu que la clé de la réussite de ce pain de seigle consiste à s’y prendre plusieurs jours à l’avance, le cuire pendant quinze heures, le laisser rassir une bonne semaine puis le croquer ensuite comme un gâteau (je suis sûre que tu fais partie de la famille de ceux qui aiment croquer, tu es un croqueur, quoi !)

Promis, je n’oublierai pas ton grand verre de lait, je sais que tu en es friand, c’est ton opium à toi ! Je crois me souvenir que tu l’apprécies bien chaud, je le déposerai tout près du feu; tu ne vas pas me croire, j’ai dégoté un truc super : un mug isotherme avec couvercle, c’est sympa, non ? Je l'attiferai, en guise de couvre – théière, d'une casquette en pilou rouge qui concentrera bien la chaleur, celle qui réchauffe les mains et le cœur.

Prends soin de toi, bon Pépère Rouge et n’oublie pas de revenir l’année prochaine.

PS : La casquette rouge est pour toi - menu cadeau pour un juste retour des choses - c'est ta taille, t’avise pas de prendre la grosse tête, hein !

 

Partager cet article

Repost0

C'est ma tournée

Publié le par François & Marie

Heureusement que dans la grande buanderie sont prévues des souffleries express pour faire sécher les effets des lutins et l' équipements des rennes. Le père Noël règle sur puissance maxi pour réchauffer sa doudoune. Le souffle d'air chaud amuse follement les caribous qui y cabriolent tout foufou.

Bien sec et tout réchauffé, Pépère Noël ( un peu ébouriffé quand même) peut atteler son équipage pour s'en aller livrer tous les joujoux. Les rennes sont concentrés, gonflés d'énergie grâce aux bonnes gaufres de Santa Mama et la grande tournée peut enfin commencer : la nuit sera longue mais la nuit sera belle !

 

Partager cet article

Repost0

Est-ce orage ?

Publié le par François & Marie

Un petit ronron familier intrigue cependant Mama Noël. Il provient de la buanderie.
- C'est bien curieux, pense t-elle, je n'ai pourtant  pas lancé de machine , je me demande bien ce qui se passe ?

Tintin et Lulu Les lutins laveurs, en charge de l'entretien du linge, regardent Santa Mama d'un air  penaud ... sans réfléchir plus que ça, ils ont prestement vidé la panière dans le premier lave-linge venu.

- Mais enfin, les zozos, vous ne triez jamais le linge avant de lancer une machine ?
- Si si,  Mama, bredouillent ils piteux et confus, mais on pensait que c'était le costume du Chris-Master qui avait besoin d'un cycle court avant la grande tournée ....

- Rhaaa mais c'est pas possible ! vous n'avez pas vu qu'il y  avait un bonhomme dans le costume ! Arrêtez-moi tout de suite ce lavage !

- Mais ... On ne peut pas stopper une machine en cours.
- Tututu ! bien sûr que si, voyons.

Et Santa Mama ouvre sans attendre la porte de la machine pour en extraire un Père Noël un peu groggy .

- Ô ô ô ... Eh ben dites donc, ça fait du bien un petit bain avant d'aller au travail ! ça réveille ! déclare le père Noël en s'ébrouant comme un labrador.

 

 

Partager cet article

Repost0

Hue, Gaufrés !

Publié le par François & Marie

Les p'tiots Rennes ont tous reçu un appel de Santa Mama, les invitant à la maison pour lui rendre un petit service...

Une croisière de milliardaire a été annulée, une course épique de ski de fond reportée, un gala de danse résilié, un embellissement de parterre à base de trèfles oublié, mais les rennes savent bien que la mère Noël ne les ferait pas venir pour rien, aussi se sont-ils empressés de ramener leur popotin au plus tôt.

Et bien leur en a pris, car les fers de Santa Mama ont chauffé comme des chaudières de paquebot pour multiplier ses fameuses gaufres de Noël.

Les rennes en sont tellement friands qu'ils en ronronnent d'aise et s'impatientent d'aller caracoler dans la nuit de décembre. Les plats défilent et les panses s'emplissent joyeusement.

 

 

Partager cet article

Repost0

Mettre tous ses voeux dans le même panier

Publié le par François & Marie

Rodolphe a le pif qui brille, il a réussi à retrouver Santa perché comme une boule sur un sapin de  fête. Le Père Noël ne s'en étonne même pas , il savait qu'il pouvait compter sur ce bon caribougie ! Fièrement, Rodolphe affronte la bise hivernale pour rapatrier le bonhomme carmin au Pôle. Ce dernier, conscient de l'urgence de la situation abandonne sans regret son Zoom Electica Flash 2000 pour un voyage classe éco en panier à linge. Il récupèrera plus tard le ZEF pour en faire un manège à lutin.

- Vous avez prévenu les autres rennes ?

- Santa mama s'en occupe, patron.

- Et.... sinon ça va ?  ils ne sont pas trop chiffon ?

- Meuh non, ça va être super de distribuer les joujoux tous ensemble .

 

Partager cet article

Repost0

Récupère Noël

Publié le par François & Marie

- Hummm je comprends ce qui s'est passé, Santa Mama, vous avez débranché le dispositif qui permettait au Patron de naviguer sur son electro-luge !

- Mon Dzou, mais alors privé de jus , il a dû choir comme un œuf dans une pâte à crêpe !

- Hi hi, oui,  ou comme un œuf à la neige ... Mais le Boss, s'il est un cas, ne se cabosse pas aussi facilement, je vais suivre ce fil d'ariane-espace et le réintégrer dans son atelier qu'il n'aurait jamais dû quitter. Avez-vous une luge de secours pour rapatrier le leader  ?

- J'ai la panière à linge des lutins...

- Parfait ça ira, pendant que je vais le chercher il faut absolument convoquer le reste de la troupe des caribous, nous avons une tournée de Noël à faire !

 

Partager cet article

Repost0

coup de fil

Publié le par François & Marie

Mama Noël décide alors de contacter le seul renne susceptible de faire toute la lumière sur cette situation :

- Allo, Rodolphe ? oui bonjour, c’est Santa Mama, dis-moi, quand  êtes-vous  sensés réintégrer le Pôle pour conduire le traîneau ?

- C’est à dire que cette année nous ne participons pas car le Leader Maximo nous a tous congédiés

- … gnééé ? Comment ça

- Ben oui à cause de sa grosse luge électrique, là, il n’a plus besoin de Renno-traction .

- Ah bon ? Pourtant la Renno a toujours été un véhicule fiable…  Mais dis-moi… quand tu dis électrique, c’est une luge qui marcherait avec un fil et tout ça ?

- Beuh oui et si vous voulez mon avis, moi qui suis branché ampoule, une luge qui a besoin d’une sacrée grosse bobine !

- …

- … Allo ? Santa Mama, vous êtes toujours là ?

-  Heu Rodolphe…  Ça te dirait de venir manger des bonnes gaufres ? J’aurais un petit service à te demander.  

Marie & François 

Partager cet article

Repost0

mamma mia

Publié le par François & Marie

l'ordinateur qui permet à François de coloriser ses petits dessins a décidé de planter ! pouf, comme ça, sans prévenir ...En attendant de trouver une solution pour revenir à de meilleures disposition numériques, la parution du jour se cantonnera au dessin brut .
Bonne journée à tous.

 

Partager cet article

Repost0

Chute de neige

Publié le par François & Marie

Les concepteurs du Zoom Electrica Flash 2000 © avaient simplement négligé un petit détail concernant l’alimentation de la machine. La prise principale aurait dû être ultra sécurisée  afin de ne pas être à la merci d’une envie de pâtisserie mais par mesure d'économie les immenses bobines ne sont munies que de prises standard équipant les fers à repasser de série.

A cause de cette conception maladroite, Pépère Noël se retrouve maintenant dans une situation fort délicate : il est accroché en haut d'une pesse * enneigée au milieu de nulle part, sans téléphone et sans chocolat chaud ( d'ordinaire la Mère Noël ne laisse jamais partir son joufflu sans un thermos, une solide provision de tartines et un téléphone pour la prévenir quand il fini son travail ).
La situation est critique et Santa se demande bien comment il va se sortir de ce mauvais pas.
Rappelons également que les lutins dopés par les gaufres de Santa Mama turbinent avec frénésie pour créer des joujoux par millier. Il est nécessaire de ventiler toute cette production.
La grande distribution serait elle compromise ?

( *pesse = épicéa)

 

Partager cet article

Repost0

Prise sur prise

Publié le par François & Marie

 

 

Partager cet article

Repost0

1 2 3 > >>