L'crô a pe le r'nâd

Publié le par François & Marie

Défi n°253 proposé par Jill Bill pour Les Croqueurs de Mots.
Jeudi poésie : Poème dans un patois.
…...........................................................................................

Poème emprunté au Jeannot d' la Fontaïne.
En patouès francoprovençal, arpitan (qui inclut la Franche-Comté)

.......................................................................................... .

 

L' CRÔ À PE LE R'NÂD

 

 

L' Métre Crô joussi su in maouss' foyârd

T'niot dins san bô in grous bout d'gruére.

L' Métre R'nâd, que fionot pou ique, ça trouvé bin aguichi,

È li dit qu'm'en çan :

« Hé ! Bin l' bonjeu, Mansieû' l' Crô,

Vos seutes tant bin fait, tant brave à r'gaidjïer !

Vrai de vrai, sins étr' mentou, si vôs chaintaï

Aussi bin qu' vos pieums sant balles,

Vôs seutes l' Pacha d' tous lès bous d' Vencent-Frèd'valle.»

À c' tès mouts, vieux ... v' là l' crô fin heureux;

È s'crait d'jà à l'Opèra d'Paris ♪ CROÂ ♪ CROÂ ♫

El euvr' in bô si lârge, qu'èl en èchappe san from'ton.

Le r'nâ' l'chope, l'emboque, à pe li dit : « Man ban Mansieû',

Craïyez don' jaimais lès bonimentous

Ès embobinnant touj' lès iodots qu' lès ècoutant :

J' compte que ç' t' anicreuche équivaut bin à in fremège.»

L'crô, bin capot, bin quinaud,

Jera, ouat... mâs bin trop taïd, que nion, onc, l'embobin'rot.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
J’ai quand même deviné qu’il s’agissait de la fable « Le corbeau et le renard “ de La Fontaine. Nous avons perdu beaucoup de richesses en abandonnant nos patois.
Répondre
Il faut choyer nos patois pour faire vivre la richesse de notre histoire.
J
Heureusement que je connais la version officielle de La Fontaine mais bravo pour cette superbe adaptation
Répondre
Ah, c’est une version originale, joyeusement retranscrite par Marie ! ( on devrait l'enseigner dans les écoles, ça amuserait les loupiots.
R
Rien compris mais pas grave car c'est amusant. amitié
Répondre
Maiiis, c'est pas compliqué, c’est le Crô a pe le R'nâd... Merci pour votre visite Renée.
J
et qui nous dit que ce n'est pas la "vraie" version de la fable ???
belle découverte" à ce jour" !
Répondre
Mais oui le joyeux langage populaire précède la mise en forme par les écrivains , en tout cas la version patois est beaucoup plus vivante .
merci pour votre visite Josette, amitié des Cabardouche.
J
Excellent , superbe version de la fable , je découvre cet arpitan .
Bonne journée
Bises
Répondre
Le franco provençal couvre une grande région, du Jura jusqu'au nord de l'Italie en passant par la Suisse ... alors t'as qu'à voir ! Merci pour votre visite amicale Jazzy, bisous de nous deux.
J
Bonjour les Cabardouche.... Ca fait tout drôle de lire cette fable dans ce patois, merci aussi, j'apprécie, bon jeudi à vous, bises jill
Répondre
Merci pour ce défi madame Bill, Marie était absolument ravie de démarrer cette saison en faisant chanter les mots en patois. Bises de nous deux.
Z
Un thème fait sur mesure pour vous les amis, c'est excellent... Bravo.
Bises et bon jeudi - Zaza - https://zazarambette.fr
Répondre
Ah oui , cette saison ne pouvait pas mieux commencer , les p'tiots ont dû bien étonner le maître d'école avec cette version vivante de la fable à Jeannot. bises de nous deux:.