Défi n°165 mené par Durgalola pour les Croqueurs de Mots.

Publié le par François & Marie

En trente lignes maxi, dites à quelqu'un que vous aimez... quelque chose...

Comme unique contrainte, mentionnez le nom d'une fleur.

.............................................................................................................................

Elle d'ordinaire si volubilis se thuyatait taisait depuis perpétunia. 

Elle  bégonia bégaya «faut que je m'exprime.»

Elle eut en pensée son plus proche ami.

Elle aurait pu l'appeler d'un simple « Aloès !»

Elle préféra végétalement lui  scribouiller. C'est l'printemps, qu'elle s'est dit, allons-y !

........................

                                                                                    Chêne Sec (39230)

                                                     Primidi Brumaire- Frimaire- Ventôse voire Nivôse (si,si !)

         Bel hêtre, 

                  Juste un mot avant de partir au bouleau houx je vais noyer mon  acacia  agacement et gagner mon pin.

                  Je mute en saule pleureur... terminé le charme, je tremble et pourtant ne peuplier... Vous qui étiez cyprès pourquoi vous êtes-vous absinthé, pourquoi avoir figuier (oui, Omar m'a tuer) parmi les cocotiers ?

                  Vous allez me crier patience, patience ! Ah non, pa-vot, pa-vot ! et passiflore je vous prie.

                   Ail, ail ail... j'ai balsamine et les oreilles bourdainantes. Je m'agave de trop de sirop d'érable, il faudrait que je frêne sur le tilleul qui me donne des mélèzes et me tape sur le bambou.

                  Ah, bel hêtre, pour vous je vais quitter ce cognassier d'Olivier.  Figuiez-vous qu'il m'a plaquemignée, j'en suis restée baobab. Je lui fais la gueule de loup, il avait catalpa pêcher avec cette centaurée de Jujube (c'est une affaire scabieuse, elle lui fait croire qu'elle est jacinthe, c'est osier... je crois plutôt qu'elle bignone son oseille). Par sa faute notre histoire a fait phlox. Pernambouc! je ne buis bas de bois et ne combrends bas bourquoi il s'est em-bourraché de cette campa-nule (non je ne bleure bas, bourquoi ?).

                  Bel hêtre, merci de m'avoir écoutée. Je ne suis pas très amarante Rassurez-vous j'en ai fini de jasminer, de faire le tour de mes jérémiades (j'en ai, comme qui dirait, terminé avec mon cycle, amen).

                  Vous me manguier (non,non Omar m'a pas tuer).

............................

 Et elle zinnia (elle venait d'attraper un gros agrume...)                                                            

                                                                               Iris De Bougainvillier (c'est une aristoloche).

Défi n°165 mené par Durgalola pour les Croqueurs de Mots.

.

Défi n°165 mené par Durgalola pour les Croqueurs de Mots.

.

Défi n°165 mené par Durgalola pour les Croqueurs de Mots.

.

Défi n°165 mené par Durgalola pour les Croqueurs de Mots.

.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
bonjour François et Marie. Est-ce que je peux vous emprunter le premier dessin de ce défi pour annoncer samedi sur mon blog que vous allez être à la barre du défi n°168 (lancement lundi 6 juin) ?
Belle fin de semaine
Répondre
Oui, bien sûr Jeanne !
L
Joli jeu de mots trop drôle... savamment illustré par François.... Une conjugaison comme on aimerait l'apprendre à l'école !!! C'est vrai qu'on est sous le charme !
Merci et bisous
Répondre
D
c'est un défi relevé haut la main !!! réussi ... avec tous les noms d'arbre et amusant en plus !! certains manient l'épée ... d'autres la plumes ... Merci et bravo.
Répondre
Merci pour ce défi qui a permis à Marie d'exprimer toute sa finesse en conjuguant toutes les essences environnantes.
R
Waouh je ne sais que dire d'autre. rarement vu un exercice mené avec tel brio. Bravo. Amitiés
Répondre
eh bien votre "waouh" est un superbe compliment, Marie nous a fait partager sa grande sensibilité avec un imaginaire très fleuri. amitié de nous.
C
Bravo à vous deux ! C'est vraiment super ! Bon matin de ce mardi ! Amitiés♥
Répondre
Merci beaucoup pour votre amicale visite, Marie sait tricoter les mots avec art et sensibilité ! amitiés de nous deux.
J
Un saule hêtre vous manque et tout est des peupliers...
un régal révolutionnaire pour ce défi ! encore, encore et comme dans le commentaire précédent joli crocus
chêne beaucoup
Répondre
Merci pour votre sylvestre visite Josette bonne semaine à vous.
A
Une pensée pour vous, jolis crocus.. Croquis de François.
Répondre
Merci vieille branche ! Marie est futaie , ce n'est certainement pas madame sans chêne.
J
Bonjour à vous couple d'enfer ce jour encore !!! Eh eh... texte et dessins on se régale ! Merci aussi, bonne semaine, bises de jill
Répondre
Merci beaucoup, je dois avouer que je suis sous le charme, Marie en plus d'avoir un coeur graaaand comme ça est également très futaie. Bises de nous.