Pfff…

Publié le par François & Marie

Villevieux-022-2.jpg

 

- Bin, qu'ê c'qu'iêt que c'ta tét' d'entarrem'ent, t'èrôs-t-y la deure ma ptchièt' poulaille?
Ben t'en fais une tête ma cocotte, tu as un air bien déprimé.

- Y'a bin d'quouais, t'sé! Dèpeu dix je, pi-eu d'bons fricots, ren que dê airtichôts, du f'noïl à l'aigue ape d'la sope de pôrôts, pou dégraichi lê dints qu'ê djant...t'as qu'à vouêr...Pfff...
-  Y'a de quoi! Depuis dix jours plus de bons plats mitonnés, seulement des artichauts, du fenouil à l'eau et de la soupe aux poireaux, pour dégraisser les dents qu'ils disent...tu te rends compte...Pfff...

Publié dans Histoire en Patois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie de Cabardouche 12/01/2012 20:31


Tant- Bourrin - Bien vu! Il faudrait la questionner à ce sujet, pour ma part, je ne l'entends émettre que des pfff lorsqu'elle en a ras la soupape!


 


Olivier - ...elle l'a eu et elle l'aura encore bien souvent! Et puis Mister Tant-Bourrin sait se tenir!


Vous avez raison, ici "avouèr la deure" est un raccourci pour "le temps me dure". Bravo Sieur Olivier, spécialiste es patois!


 


Monelle - J'avais délaissé la veille au soir cette cocotte sur le coin de l'évier, au matin j'ai trouvé son air désabusé assez cocasse!


C'est le patois arpitan (ou artipan) de la Franche-Comté et plus particulièrement du bas-jura proche de la Bresse. Eh bien Monelle, une langue de plus à votre actif!


 


Andiamo - ...Définition du Bescherelle, je suppose! Je lui trouve l'air plutôt blasé et l'auréole en biais!


 


 


 


 

Andiamo 12/01/2012 10:02


J'avais bien remarqué son oeil lubrique, à cette cocotte minute ];-D


Les "cocottes minutes" sont les Dames exprès qui travaillent à l'abattage !

Monelle 12/01/2012 09:52


Super idée ce petit dialogue ! j'ai presque tout déchiffré ! De quelle région ce patois ?


Bonne journée



Olivier de Vaux 11/01/2012 21:24


J'admire la retenue de Tant-Bourin qui aurait pu demander pourquoi elle n'avait plus le feu au cul, par exemple !


Pour ce qui est du patois, la "deure" semble être une variante de la "tendeure" qui doit sans doute provenir de la contraction de "le temps me dure". Qu'en pensez-vous chère Marie ?

Tant-Bourrin 11/01/2012 20:33


Et c'est parce qu'elle est déprimée qu'elle prend un petit joint ? :~)