Lè gaudes

Publié le par François & Marie

Lè GAUDES

 

 A pouène ill avo étédu cocoricoter l'poulot du Justin,q' l'Ugénie avo chè du chlof . Yal'sai , q'm'en disin lè vious, y avo dè signous q't'rompin point « nuaiges poum'lés, fone fardée san d' cotche deré !» La pieuge alo binsto v'ni.

       L'Ugénie vouillo grouler sè cassots d'vant la batrasse ape y'éto l'moument, quétiose s'tembre "Veu Saint Crouaix, te dè queudre tè poumes ape grouler tès cassots". 

Ill avo atou l'queusan d'sa marande, ill mé queure sè gaudes su la piatine ape va qu'ri ène palinche, so san charti, pou grouler l'cassotier .

      Qu'm'en ill est point ène bon laisi, ène hèur' apré, ill a du prougeot: ène grand 'pénére de cassots !           

L'Ugénie en avo l'leudiot"...,ill èto égarottée." ! Ill avo ben gaigni d's'aster su l'ban ,à l' assote so san Noa ,pré du p'tchio ch'min. Y'est pou ique qu'ill vouai corre, qu 'm'en in faraga, la vouaive Fouinotte, qu'li cheupe :

- L'Ugénie, l'Ugénie,vo vouète pas la feumia qu'so d'vot'potche,votè gaudes frillant !   

 L'Ugénie, pout'chan essodialée -pèr c'ta qu'fore sin né pouètchou, qu ill vio fére cougi - a pas bougi in atiot, in s't'niant ben drète, ill sa r'varpée :

- La Fouinotte, y est qu'm'en çan qu'j' lè éme ! 

Cliquez ici pour aller voir la traduction

 

Publié dans Histoire en Patois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MARIE de Cabardouche- 01/12/2010 20:26



Ah mais voilà du patois ch'ti ! 


Chez nous, les noix sont des "cassots".


Les gaudes,  bouillie faite de farine de maïs à laquelle on ajoutait du lait, étaient bien souvent l'unique plat du soir à la campagne.



Phil 01/12/2010 08:48



Heu... Je sais qu'in minge des no (noix) din ch'nord. de là à savoir d'où qui viennent ?



MARIE de Cabardouche- 26/11/2010 16:55



Connaît-on les gaudes dans le ch'nord? Merci d'être venu sur notre page bien mise en valeur par les aquarelles de François.



Phil 23/11/2010 07:53



Sont souvent pénible les gens qui se mêle. J'en ai un comme ça, le voisin. L'a raison l'Eugénie.


Je m'amuse à parcourir voter blog un peu tous les jours. J'aime bien les histoires sans oublier les dessins. Un peu de rêve...