La nai potche aivis

Publié le par François & Marie

( La nuit porte conseil en patois.)

nuit bleue coups, t'âs bin dè pouènes, dè sôcis, dè mâleux, dè maux. Vouè don qui fè maux tout çan...
Tè tirvauchi à hue ape à dia. Te sais pi-e su qué pi dinssi. 
Te ragonnes, te taingnes, te piaunes, te rababouines, te miaunes mém' dè coups quand y'a nion que t'vouè.
Te crè que t'vas point t'en sotchi, tè empatroïlli, emberdouilli, t'en jottes, t'en âs l' lodjiot.
Te voudrôs j'ter lez tè sôcis, t'asster ape pi-e bouji. T'seus prêt à t'èvarer.
T'sens qu'te patrouïlles, qu'te barquoïlles, qu'te gadrouïlles dan in gouillat, te t'enrousses.
T'cheup'! Mè y'a nion qu't'acoute, te te r'trouves qu' m'en si t'ètôs cul su bredouille din dè sédjons...Te r'sem-bi-e à in'épatau.
T' vouè point d' bârche, t'âs point d' brinches pou t' raicrechi,  t'vas meuri din l' tareau...
T'sais pâs c'que t'vâs fér, y t'faut bouèr' èn' boun'goutte, t'mètre in carron bin chaudot dins tan lié, in bounot d'nai, ape dremi, dremi, dremi!
T' vouèrâs, l' je d'aprés, quin tin poulôt chintrâ, y'erâ bin mi-e tout çan. T' sèras qu'ment fér pou èrriver au bout l'bout.
 T'sais la nai potche touj aivis, crè-me! 

Publié dans Histoire en Patois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M


Olivier-


Vous devez studieusement vous régaler en élaborant votre chtiet boquin!


"cul su bredouille ou berdouille": renversé, tombé le cul dans la boue.


"din lè seidjons": dans les chardons.


Vous mesurez l'inconfort de la posture!


"épatau": épouvantail.


Menez à bien votre passionnant projet. Merci pour votre visite. Amitiés.



Répondre
M


Andiamo-


Le patois serait trop rrrurrrâl, pas assez smart!


Bonne journée!



Répondre
O


En pleine immersion dans le patois de chez moi (je travaille d'arrache-pied sur le parler de mon village, pour publier un chtiet boquin) je dis bravo à ma chère Marie et lui demande de
me traduire l'expression "cul su bredouille din dè sédjons" et le mot "épatau".



Répondre
A


Au lieu d'IMPOSER le British ils feraient mieux d'enseigner les patois ! C'est beaucoup plus jouissif ];-D



Répondre
M


Merci Lénaïg, c'est le même thème traité en raccourci avec le bon sens paysan!



Répondre
L


Ah oui, une réponse en patois, cela s'imposait aussi ! J'ai à peu près compris. Merci, dit et écrit comme cela, voilà qui a du poids ! Grand merci !






Répondre