EYJAFJALLAJÖKULL et MADELEINE

Publié le par François & Marie

   Non, le premier n'est pas le résultat d'une mauvaise pioche au Scrabble.
   Non, le premier n'est pas le nom d'un dessert proposé au self d'un grand magasin jaune et bleu qui vend des choses auxquelles il manque souvent des trous pour les boulons.
   Non, ce n'est pas le début d'un faire-part de mariage.
   C'est le nom, ou plutôt l'éternuement, qui désigne le volcan qui nous enfume et me prive de MA MADELEINE...

        navion-copie-1 Explication:
    Chaque soir, au-dessus de la maison de mon enfance, aux environs de vingt et une heures trente, un ronron me prévenait du passage d'un avion, un "gros navion" vu le gros ronron . C'est" Le courrier Genève-Paris", me disaient les Grands lorsque j'étais petite... 
     Parfois, il me semblait qu'il peinait, qu'il tardait à prendre de l'altitude.
     Je l'imaginais lourdement chargé... de courrier et... je redoutais sans doute un peu qu'il ne s'écrasât sur le toit...alors, en silence, je l'encourageais, je l'aidais à trouver son rythme de croisière, je respirais mieux lorsqu'il y était parvenu, puis  je l'écoutais disparaître, disparaître, disp...
     Depuis zgkxqwhf ( chiffres en code secret ) lustres, ce ronron perdure immuablement, c'est ma Madeleine...
     Eh bien ces jours, il a complétement disparu et... son ronron me manque.
     S'il vous plaît, EYJAFJALLAJÖKULL, rendez-moi MA MADELEINE...

Publié dans choses vues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marijo 21/04/2010 23:41



Comme quoi parfois on s'habitue à tout même au plus insolite. Souvent on entends plus un bruit par habitude, mais là c'est un silence qui vous raméne a vos habitudes. Etrange non ? Ce volcan a un
nom véritablement imprononçable pour notre langue, c'est un peu comme si on essayait de leur faire dire réfrigérateur ou cacahouete. Allez encore un peu de patience et les avions reviendront
avant que les bleuets fleurissent. Bise



François & Marie 22/04/2010 11:08



Eyjafjallajökull . en fait ça se prononce comme ça s'écrit, ce n'est pas si compliqué que ça . bonne journée à vous



Olivier de Vaux 20/04/2010 23:29



Un avion par jour, à heure fixe, c'est un cadeau du ciel. 10 traînées qui quadrillent en permanence notre ciel bleu, c'est l'horreur. On en vient presque à souhaiter un ciel nuageux pour ne plus
les voir.



François & Marie 21/04/2010 07:10



C'est vrai, même s'il est des nuées majestueuses et de bons gros nuages lumineux.