Défi n°78 "Héros de conte" proposé par "Le panier à histoires de Memette" pour la communauté de Croqueurs de Mots

Publié le par François & Marie

Choisissez un héros parmi les contes, transposez-le à notre époque.

............................................................................................................................................ 

                          loulou                                         www.encyclopédie - desuete.com

- Le conte: subst. masc.

Communication orale (terme suranné, cf: la thèse: "De la prouesse d'un individu capable de parvenir à s'exprimer face à un autre, sans le truchement d'une quelconque technologie"), qui était jadis quotidiennement usitée par des parents (terme vieilli, voir: géniteurs ou famille élargie) n'ayant pas encore sous la main d'éléments substitutifs à l'endormissement de leurs petits d'humains (cf: la thèse précédemment citée).

- Modalité d'entrée:

Tout quidam souhaitant s'immerger dans le conte doit sous peine de rejet, prononcer la formule magique "Il était une fois..." qui le déconnectera avantageusement (pour un court laps de temps) du monde réel.

  - Contenu

Salmigondis (terme vieilli, cf: salade composée) de princes et de princesses, de reines et de rois (non liftés, donc très beaux), de rares spécimens diurnes sont visibles dans des châteaux ouverts de juin à octobre à un public harnaché de bobs, tongs et bermudas.

On y trouve également des miséreux (il faut bien contrebalancer les précédents), des chanceux (sans loto, ni roue de la fortune), des naïfs (surnommés arbitrairement "idiots de village"; par la suite, lorsque les moyens de transport se sont développés, on en a découverts moults échantillons en zones urbaines),d'ogresses, de bienveillantes fées (termes introuvables), de frivoles lutins et de taquins farfadets (termes vieillots, cf: esprits papillonnants, telles de légères aquarelles, censés représenter les bulles du champagne interdites aux enfants.)

                                            - www.quesont-ilsdevenus. com 

° Belle au bois dormant:

Attend début mai pour décider si elle sortira de son somme ou le prolongera douillettement (aux dernières nouvelles, serait tentée par la seconde option).

° Blanche-Neige:

S'est enrichie en tenant un stand de pommes d'Api sur la Foire au pain d'épices. Depuis qu'elle s'est réconciliée avec sa marâtre (qui a l'esprit occupé par un commerce de miroirs sans tain), celle-ci lui fait livrer chaque jour ces fruits juteux en abondance. Blanche-Neige les vend à prix d'or à des touristes amateurs de sensations fortes, car...qui pourrait jurer que la belle-mère, un jour de mal lunée ne glissera pas dans les cagettes une pomme empoisonnée? (suspicion gratuite provenant sans aucun doute des producteurs de poires blettes.) 

° Cendrillon:

La mode des radiateurs ont ruiné sa carrière. S'est fâchée avec sa belle-mère qui l'a privée de son passe-temps favori en embauchant une technicienne de surfaces. Allergique aux escarpins de vair, ne chausse plus que de larges bizarreries roses, clones des passoires à nouilles, modèle famille nombreuse, qui porte un nom à faire frémir de peur les orteils. 

° Petit Chaperon rouge:

A viré au géranium fané. Vient parfois saluer Blanche Neige à la Foire du Trône, sans pour autant lui acheter de pommes (qu'elle ne pourrait d'ailleurs plus croquer...) Tient en laisse un vieux loup ostéoarthritique; on murmure que ce leu fût dans le passé l'ennemi public numéro un, on a bien du mal à se l'imaginer, vu son état actuel de décrépitude.

 ° Petit Poucet:

Grand dégingandé qui fait carrière dans le cailloutis. Il vend (au prix des fragments de roches lunaires) les petites pierrailles blanches qui étaient jadis par hasard tombées de sa poche trouée. Comme les amateurs sont légion, il s'est réapprovisionné à moult reprises, se ruinant en effaceurs (comment auriez-vous fait, vous, pour occulter leurs étiquettes "made in China", hein?), afin que perdure l'a.o.p de ses graviers.

............................................................................................................................................

                                        www.commentsortir -duconte.fr

Utiliser la méthode des paliers de décompression.

Reprendre conscience des bruitages alentour (-...tu n'oublieras pas de sortir la poubelle et/ou ...de changer la bouteille de gaz, et/ou...de nettoyer la caisse du chat...et/ou...de remplir la déclaration d'impôts).

Perdre l'air béat qui est souvent l'effet secondaire engendré par ce genre de lecture (méthode efficace: écouter les infos).

Et,pfff, Abracadabra! atterrir crânement dans le monde du réel. 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E

Belle imagination!
Répondre
T

J'ai plongé à la formule magique ... je serai bien restée plus longtemps la galerie des horreurs vaut sa poule aux z'eux d'Or !!! Marie je te soupçonne d'avoir pactisé avec la sorcière bien aimée
pour nous entortiller toujours aussi facilement avec tes textes délicieux et malicieux !!! Merci à tous deux !! François ose nous rappeler les méfaits d'un goûter trop copieux.... à notre âge
c'est triste le petit peu de beurre est si bon !!! courage, fuyons condamnés à la margarine Oméga jusqu'à ce que mort s'en suive !!! bizzzoux  mes crémiers préférés !!
Répondre
L

tardif mon petit mot mais ton idée est originale pleine d'humour et enfin on sait ce que devenus nos héros préférés. Bien le dessin !


@ tantôt


avec le sourire
Répondre


Bien le commentaire ! joyeuses Pâques. 



E

Excellent, merci beaucoup pour ces fantasques doucement sarcastiques
Répondre


Merci pour votre visite



M

Un vrai régal que cette page ! Merci pour ce partage ! Je finis mon tour des postes d'amarrage et je reviens pour cliquer sur les liens. Amitiés, Mireille
Répondre


Merci pour votre visite, Mireille et bienvenue chez nous . 



H




Je me suis régalée ! et comme je suis à fond dans les contes de fées, j'ai bien sûr cliqué sur les liens 


Merci pour ce très bon moment de conte !


Bises
Répondre


bienvenue chez nous, nous sommes bien heureux que vous vous soyez régalée.



T

Tiens, tiens, les grands esprits se rencontrent, ou plutôt se rendent contes : j'ai revisité aujourd'hui même trois contes par cheu nous !... Mais c'est une riche idée que d'avoir imaginé la
suite, après le mot "fin", j'aime beaucoup !  :~)))
Répondre


Oui les grands esprits se rencontrent et vos contes ne manquent pas de sel .



J

Mince alors, j'ai apris plein de choses sur plein de héros ... mais je ne suis pas beaucoup plus avancée pour ma Belle au bois dormant !


bises et belle fin de soirée
Répondre


La belle au bois dormant avait certainement un problème avec le changement à l'heure d'été et aura manqué le réveil.



L

Grand merci pour cette étude, Marie et François, eh oui tout le monde vieillit, même eux mais on est content de voir qu'ils s'en sont tous sortis. Et merci aussi pour les explications, les
démontages des rouages et les conseils, c'est vraiment complet (et excellent, au passage, dessin compris). Bien amicalement.



Répondre


nous nous sommes bien amusés à imaginer le loup marqué par les ans. Merci pour votre visite. 



M

Une belle recette à mettre en application tout de suite!
Répondre



merci pour votre visite. 




A

Je connecte, je déconnecte, je conte et je raconte, les pieds sur terre, la tête dans les nuages héroïques, et je vis la vie passionnante de mille et un personnages....
Répondre


Vous avez une âme d'enfant : c'est bien .



A

Il était une fois... Dans une cité bien pourrave de la banlieur nord, une meuf gaulée comme un paquet d'pétards.


La tignasse bien rouge on l'avait surnommée "tas d'rouille".


Un matin elle croise Momo, un michton qui crèchait dans la même barre que cécolle. Il roulait les mécaniques sur un scot chourré la veille.


-Où qu'tu déboules Tas d'rouille ? 


A la gare de Saint Denis, j'vais porter, un kil' de rouge, un paquet d'Gauldos et une barre de chite à la vioc de mon dab qui crèche gare du nord.


-Cloque tes noix sur mon scot j't'emmène...


Imaginez la suite : vous avez une heure et je ramasse les copies ];-D


 


Chapeau pour le texte et le ch'tiot crobard.
Répondre


Un de ces quatre' je vais  l'illustrer, moi l'Andiamo ! et je vais le publier sur Cabardouche !



D

je n'avais pas très envie d'attérir.....


bonne journée


Aurélie
Répondre


...on a le droit de rêver, merci pour votre visite. 



M

Je me demandais ce qu'ils étaient devenus... et bien grâce à toi je sais !!!  Bravo François pour ton dessin !


Bon début de semaine - bisous




Répondre


merci merci ! merci pour votre visite. 



D

Bonjour Marie et François,


Reconversions réussies pour ces héroïnes et héros de contes. Belle imagination !


Bises


Dominique
Répondre


C'est Marie qui imagine joyeusement et qui guide mes petits dessins, merci pour votre visite.