Défi n°43 "Prenez la fée Mélusine..." proposé par Nounedeb pour les Croqueurs de mots.

Publié le par François & Marie

Défi n°43- Chez NOUNEDEB.

"Prenez la fée MELUSINE et son double sombre SORCIERE. Passez-les dans une tornade blanche jusqu'à ce que toutes les lettres se détachent. Récupérez-les pour former dix mots, en plus des deux ci-dessus (on peut utiliser la même lettre plusieurs fois.), et l'indispensable MERLIN. (Utilisez ces treize mots dans un texte libre)."


 

COUP DE BALAI A BROCELIANDE-

 

- Brocéliande ? Une vraie USINE ! On y entre, on en sort, on s'y croise et s'y RECROISE. Bardes cruthant, druides et prêtresses enfaucillés, Chevaliers armurés, Archimède en hibou, Bretons petits ou grands. On ne sait plus qui est qui, c'est l'anarchie !

Fée Viviane, Dame du lac est mal LUNEE. 

Viv-.jpgEnergique, suite à une cure de SELENIUM, elle décide de faire le ménage dans les allées (et venues) forestières, de balayer les importuns, de resserrer les liens arthuriens. 

- Quoi de mieux qu'un brunch dominical autour de notre fameuse Table?...dominical. Oui dominical. Il est de notoriété historique que le jour du sabbat, la fée MELUSINE a envers les regards humains, de curieux comportements d'évitement. Elle a punaisé le parchemin ordonnancé de son aquato-allergolo-psycho-dermato à l'huis de sa salle d'eau. Le samedi, elle  se sustente uniquement d'antihistaminiques en barbotant dans sa piscine, à chacun ses banquets. Revenons à notre Table, sa réputation n'est plus à faire.

 Sa rondeur est une aubaine pour une maîtresse de maison, elle rend inutile l'ordre de préséance. De plus, MENUISEE amplement, elle permet de caser moult invités. Un seul hic, sa toile cirée. Elle est toute ELIMEE et lardée de coups d'épées. 

La fée ne LESINE pas, le sort en est jeté, elle va en quérir une nouvelle ; il y en a en promo sur le dernier MENSUEL médiévo-bricolo. 

Sur son iPhone dernier cri, fée Viviane tactilise guillerettement la liste des invités.

 -MERLIN mon magicien SENILE et néanmoins amoureux. Il est si taquin qu'il est bien capable de se déguiser en cerf ou en EMIR, allez savoir. Fort heureusement, je le reconnais à la fragrance de son eau de toilette Ôgui de Lan-neuf.

- Puis, MELUSINE flanquée de ses dix étranges fils bigleux. CIEL, pourra-t-on les supporter tout un week end sans loucher? Cette Parque à queue de sirène est difficile à caser. Un siège, fût il Le Périlleux, pour elle ne RIME à rien, une mini-piscine conviendrait sans doute mieux ; à voir chez Le roy Merlin, un cousin éloigné ! Du MERLU est prévu au dîner, ne risque-t-elle pas de s'en offusquer? Si elle regimbe, je lui rétorquerai, discrètement, que le magnésium marin est recommandé  pour la musculation non SIMULEE  d'une telle bâtisseuse. Je suis SEULE à savoir qu'en une nuit, l'alerte gaillarde a construit une ville.

-Ne pas oublier Morgane, l'ex fée. Après restructuration de la forêt de Paimpont, histoire d’une NOIRCEUR vert sombre dont la presse écolo-people a fait des gorges chaudes, pôle-emploi lui proposa de se reconvertir en SORCIERE, illico elle s'auto-baguettemagiqua! 

- Arthur sera à mes côtés. Quel étourdi ce demi-frère! Il aura, à coup sûr, une fois de plus égaré Excalibur. Tant mieux, c'est une rayeuse de parquet ! 

- Guenievre, jointe par téléphone, a décliné l'invitation prétextant une migraine et des vitres à  astiquer urgemment. Lancelot du Lac, déçu, va bouder, je pressens...  Il sera des nôtres, seul...  le Lac, ce chott, ne daigne pas se déplacer.

- Mon Champion, Chevalier du Sinople arrivera en retard. Il tient à diriger le protocole, intimant à chacun "Nul ne passe", sa formule d'accueil préférée. A coup sûr, il va contrarier l'avancée des invités et retarder le service. Un peu malplaisant, n'est-il pas ? Un soufflé serait malvenu au menu. Le biffer.

 -Perceval a son rond de serviette réservé à l'année, depuis que Le Graal il a trouvé. Il ne se déplace plus sans son reliquaire camouflé dans un grand cabas très chic, carrelé Tati, quel snob ! Il m'a promis sa Monstrance en déco pour le centre de table, j'apprécie.  

Fee.JPG-  Rossini nous enchantera. Non, pas le tournedos, l'Opéra. Nous l'écouterons en sourdine, pour apaiser  diva et divo. Je suis honorée, Gioachino m'a fait un beau cadeau. Penser à le remercier par texto. 

La Dame du Lac est satisfaite. Elle peut se retirer dans son château de cristal, sous l'étang, pour y prendre un bain de pieds. 

Les orteils flip-flopant, elle rêvasse, faisant tournicoter ses voiles, un-deux-trois- quatre- ...huit- neuf. Un méli-mélo de truites, carpes, perches, anguilles, brochets, ahuris, se retrouvent enfermés dans la nasse des neuf cercles magiques de la fée Viviane. Elle en est un peu confuse-...pas fait exprès...  et ravie à la fois-un régal, du poisson frais au dîner !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MARIE de Cabardouche- 01/12/2010 23:02



Vite, vite, éclairez-nous Maître Olivier, qu'est ce que "vs"?   



Olivier de Vaux 30/11/2010 21:26



Grâce à vous j'apprends l'existence du dieu celte des glaives Cruth-Loda et ô sublime, celle d'un mot sans voyelle le crwth, le fameux cruth dont vos bardes ont usé à Brocéliande, pour lequel
j'ai également trouvé les graphies : crouth, crowd et même chrotta ! Mais crwth, ce n'est pas rien, je l'ajoute à vs que je croyais tout seul dans le monde terrifiant des mots à voyelles. A deux
ils vont se tenir chaud cet hiver !


 


 


 



Qu'importe 30/11/2010 11:23



Houlà que c'est beau, bel et bon... J'en redemande et suis fort contrite de ne pas faire partie de la liste des invités! Que me serais-je amusée mais tout cela est fort malvenu (mon
surnom secret, attention scoop ! mon  vrai prénom étant Malvina!)...


Comme l'a si bien décrit Olivier de Vaux, foisonnant et riche et plus que digeste, j'aime, que dis-je j'adore...encore, j'en veux encore...



François & Marie 30/11/2010 20:55



Merci vraiment beaucoup pour votre commentaire chaleureux, Marie s'est bien  amusée à brosser ce portrait alors qu'il y a peu elle ne connaissait que vaguement les histoires de la Table sans
coin. Son amour des mots pallie facilement cette brume. Vos visites font ronronner notre page, bonne soirée à vous . 



Tricôtine 29/11/2010 22:17



superbe défilé chez toi Marie, j'ai adoré la fragrance de l'eau de toilette de Merlin et les emplettes via i phone !! tu en connais un rayon...sur la table ronde !! je me suis vrament amusée avec tous ces personnages, croqués avec les yeux de l'hôtesse poissonneuse !! merci à vous deux
François est un enchanteur de dessinateur !! bonne soirée à tous deux



Martine du JdV 29/11/2010 20:47



ah organiser un diner n'est pas une mince affaire même .. surtout à Brocéliande .. on aimerait être invité en petite souris curieuse ;-)



Phil 29/11/2010 16:41



Ben, encore une fois, toute mon admiration. C'est plein de vie, bravo.


Je n'ai pas osé faire ce défi, pouhhhh, c'est dur.... Bravo, bravo...



François & Marie 29/11/2010 18:37



Merci à vous. Marie a beaucoup travaillé sur cette version haute en couleur et François s'est bien amusé à dessiner une grosse fée. 



jill bill 29/11/2010 11:18



Bonjour Marie... Quel banquet que votre écrit... et un dessin signé François, magnifique... Beau mariage !!!  Mes félicitations à vous deux...  Bien amicalement de jill



MARIE de Cabardouche- 29/11/2010 10:10



La cruth est un instrument à cordes proche de la lyre.


François, mon administrateur, aussi étonné que vous Olivier, m'a posé la même question! J'ai répondu d'une pirouette qu'avec des trompettes, les bardes seraient allés trompettant, avec
des cruths, ils allaient cruthant. Logique!


En tout cas, ça m'amuse!   Merci d'avoir apprécié ce divertissement. Bonne journée, Olivier.



Olivier de Vaux 29/11/2010 07:43



Qu'est ce qu'un barde cruthant ? Mon dico est muet.



Olivier de Vaux 29/11/2010 07:35



Luxuriant, ce texte va faire date dans les mémoires des Croqueurs. Il y a des trouvailles formidables, c'est charnu, c'est goûtu, c'est drôle. J'en redemande. Avec tous mes compliments. Olivier.