Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 25 jours d'Avent -6-

Publié le par François & Marie

En vieux habitués des rituels bien rodés, ils formèrent un impeccable demi cercle face à leur vénéré Santa. Il commença par la présentation cérémonieuse des nouveaux venus - qui, eux ne demi cerclaient pas mais furetaient dans les pattes des grands caribous - Miss Bolduc et Mister Kraft, "greffiers qualifiés ès déballage". Il y eut chez les rennes un léger ondoiement - respect ? étonnement ? défiance ?  rivalité ? - et le Maître reprit :
« Mes chers assistants - collaborateurs, comme chaque année, tous les neuf, euh... onze, pardon "chers" (qui se limaient les griffes sur ses bottes), vous aurez l'honneur de trier les courriers des milliers de chérubins. Je compte sur vous pour faire un bon classement, merci ! »

 

Partager cet article

Repost0

Les 25 jours d'Avent -5-

Publié le par François & Marie

- Santa Mama nous roucoula du jargon - chat et nous donna une crêpe. Et depuis quatre ans, en décembre, nous rendons service à ces Humains que nous avons adoptés et que nous tolérons dans notre maison !

Le premier décembre à l'aube - vers dix heures - Père Noël convoqua ses troupes et fit l'appel. Les neuf rennes étaient présents : Tornade, arrivé en coup de vent, Danseuse et ses entrechats. Furie, frénétique. Fringante, coquette et sémillante. Comète, beau comme un astre. Cupidon et ses tendres flèches. Tonnerre, en grondant. Éclair(e) la rutilante et Rudolph, le nez en lumignon.

 

Partager cet article

Repost0

Les 25 jours d'Avent -4-

Publié le par François & Marie

      Tout à coup, la porte s'ouvrit. Un colosse apparut, un humain déguisé en Père Noël. Le travesti se pétrifia. Par saccades il se voûta vers l'avant, rétrécit d'une vingtaine de centimètres. Il redressa un peu la tête, sembla nous découvrir, nous les deux chats hors d'haleine avec un reste de sourire accroché à nos mines ébouriffées. Il sembla réaliser que l'un surfait sur des vagues de kraft et que l'autre singeait un rôti ficelé de bolduc. Brusquement, tel un ressort - qui aurait les poings sur les hanches - il se redressa et HURLA.

 Nos cerveaux félins n'ont pas tout compris de ses vociférations, pourtant nous avons eu l'intuition qu'il ne nous adressait pas des compliments et qu'il était légèrement contrarié.

À grands pas de bottes de sept lieues, il arriva vers nous. Nous ne faisions pas les malins. Il nous attrapa par la peau du cou et nous remorqua jusqu'à la cuisine où Santa Mama faisait des crêpes. « Oh les beaux minous !» s'exclama cette femme bonne.

- Ces deux zigomars faisaient un peu de rangement dans mon atelier. Ils m'ont promis de m'apporter leur aide chaque année du premier au vingt quatre décembre. Pour la peine, donne-leur donc une gamelle d'eau et un couffin confortable.
- Tu connais leurs noms ?
-
 Je te présente Bolduc et Kraft, pros de la papeterie. 

 En peu de mots, il venait de traduire son discours d'asticotage qui avait mis fin à nos amusettes. C'est parfois bizarre un Humain...

Partager cet article

Repost0

Les 25 jours d'Avent -3-

Publié le par François & Marie

- Eh, Miss Bolduc, réveille-toi ! Les vacances sont finies !

- Mioummm ? Tu radotes vieux Kraft... mioummm... les vacances viennent à peine de débuter...

- Oui... si on veut ! Elles ont commencé depuis exactement 334 jours !

- Pas possible ! Rhooo... comme le temps passe vite.

- C'est vrai que la vie est légère quand on dort dans du douillet, que nos gamelles sont pleines, qu'on nous fait des crouchs-crouchs et qu'on passe notre temps à courser les sauterelles ! Pourtant, je crois bien que le temps est venu de se mettre au boulot, tout à l'heure Mama Santa a glissé dans l'oreille de son bon gros qu'il devait se faire aider.

-  Eh oui...nous devons respecter le contrat passé avec le Père Noël il y a... ?

- Quatre ans ! Quatre ans déjà que nous sommes passés du statut de chats vagabonds sans noms à celui de minets de maison, papattes en rond !

- Tu te souviens, on rôdait dans le coin, crottés, pas brossés, épais comme du papier à cigarettes ! Et tu as flairé une bonne odeur de saucisse qui refroidissait sur le rebord d'une fenêtre.

- D'un saut je l'ai chapardée et nous l'avons dévorée comme des gloutons !

- Après avoir rôdaillé dans le quartier, nous avons découvert une sorte d'entrepôt plein de cartons. Gavés, protégés par tous ces emballages, nous y avons dormi et encore dormi !

- C'est moi qui me suis réveillé le premier.

- Tu m'as appelée « Hep ! viens voir, j'ai dégoté un énorme rouleau de truc qui se déchire sous la griffe, qui se froisse pour se planquer et qui vroum glisse comme une luge ! » J'ai dit « Ce truc c'est du papier, du Kraft, ma maîtresse, la libraire - qui a été toute raplaplatie par la chute de sa bibliothèque - en enveloppait les livres de ses clients. Ah... J'en ai fait des parties de glissades sur ce papier marron clair !» Pendant que tu déroulais des mètres de Kraft pour les tester en glissoire, j'ai repéré deux  petits rubans, un rouge et un vert qui pendaient d'un carton entr'ouvert, méfiante, j'ai timidement tiré par petits à coups, vrup... vrup... les rubans se débobinaient vrrup, se dévidaient, encore, encore et encore, vrruppp vrrupp vrrupp, m'envahissaient, me submergeaient, m'embobinaient ! Je tournais comme une toupie, saucissonnée par ce bolduc que feue ma bouquiniste terminait en frisettes autour de ses opuscules et je riais, riiais, riiiais !

- Et moi, zippp zoupp  je patinais ♪  je patinais ♪  je patinais...♪ ais...♫ ais...♪ et des mètres et des mètres de Kraft se fripaient... aient ♪... aient...♪  et je riais...♪ ais...♫ ...ais !

 

 

- Le Bolduc à pe le Kraft pourraient bin t' bayi la main...

-

Partager cet article

Repost0

Les 25 jours d'Avent -2-

Publié le par François & Marie

- Oh oh oh  ! Voilà ce que j'appelle une tartine ! La journée commence bien. 
- J'ai encore des baguettes croustillantes si tu en veux d'autres...
- Ah ! Je ne dis pas non ... miam...Merci. 
Bien, c'est pas tout ça mais il va falloir s'y mettre. D'abord lire le courrier pour connaître tous les beaux joujoux ce que nous allons distribuer.
- Hou là là oui, c'est bien long tout ça, surtout quand c'est écrit tout petit. Et il y en a tellement. Tu devrais te faire aider mon bon ami. 
- Tu crois ?

- Oh Oh Oh ! çan, y' est d' la reutchia !

- Si t' veux, y' en a encô !

- J 'veux bin ! I m' faut du r' jingo pou lire c' tas d' léttres de tous c'tès ptiots...

- Te devros bin t' fér aidi...

- Te crês ?

Partager cet article

Repost0

Les 25 jours d'Avent -1-

Publié le par François & Marie

- Baiiiilllllllle 
- Eh bien, mon bon ami, on dirait que tu as bien du mal à te réveiller, c'est pourtant le moment d'être en forme, la Grande Tournée commence bientôt !
- Hummm moui, je serais bien resté sous la couette moi, heureusement que ça sent bon le café. Les semaines qui arrivent vont être chargées. 
- Je t'ai préparé une bonne soupe de légumes pleine de vitamines pour bien démarrer cette journée !
- Ah oui ... Il y a des tartines aussi ?  
- Mais oui gros gourmand, avec de la bonne confiture de griottes . 

( à suivre)

- Te bailles don' bin, m' n' ami ! T'as du mau à t' révouaiyi ? Y' est potchant l' moment d'avouair du corège, ta Gran' Viria c' mence binstôt !

- Bin voui... Les s' ménes que v'niant vont étre bin chargies... Fonne, ton café sent fin bon !

- J' t'ai fait atout èn' bonne soupe !

- À pe des reutchias !

- Aveu d' la bonne confiteur d'griottes.

 

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3