Défi n°263 proposé par Jazzy pour Les Croqueurs de Mots

Publié le par François & Marie

Jazzy nous propose de rédiger un texte en insérant des mots

qui portent au singulier une marque du pluriel s ou x , sur le thème de votre choix,

Défi n°263 proposé par Jazzy pour Les Croqueurs de Mots

- À ce soooir mes chouchous, soyez saaages !
Les chouchous c'est nous, Lilas l'orchidée et Velours le chat.
Elle c'est notre Humaine. Entre nous, on l'appelle ananas (ah, nana !)
Ses escarpins pivotent en compas sur le tapis; de sa bouche en cul de poule elle distribue des smacks nord-sud, est-ouest, muah muha muah muah pour qui en voudra, saisit son petit cabas sur le  marbre cervelas de la commode et quitte le logis (qui n'a rien d'un taudis !)
Depuis un mois, sans remords, ananas n'accorde qu'un laps de temps réduit au repas de midi.
Elle grignote comme une souris : un radis, une noix ou deux, une demi cuillerée de clafoutis.
Elle qui adorait pizzater à l'anchois et tenir au chaud le ris de veau sous une avalanche de sauce au riz, c'est fini !
Terminés les matins de gueule de bois, l'eau du puits a détrôné le Château "de la belle" Margaux !
Psitt ! Notre Humaine a un secret, elle s'est inscrite à un audacieux concours " La morphologie du tournevis" qui impose quelques rondeurs en haut et en guise de jambes, des pattes de mouche du semis (ravageuse de plantes potagères).
Au secours ! L'orchidée Lilas et Velours le chat sont sidérés. Leur Humaine leur cause bien du tracas. Si elle continue sur cet acquis, un jour viendra où ananas pourra passer par le chas d'une aiguille !
Ils se précipitent vers le châssis de la fenêtre pour la zieuter dans sa jolie robe à pois. Telle qu'elle était, elle leur plaisait. Quel dommage de la voir un jour transformée en vulgaire tournevis tutoyeur de cambouis...
La sentence est pour ce soir...
Ananas file en biais, zigzague entre un houx hirsute et débraillé - qu'elle honore d'un affectueux "salut le gribouillis !" - et un buis rigoureux, taillé en austère pyramide, fier comme un sphinx qui sent le pipi de chat. Elle snobe cet artificieux édifice.
D'un pas léger, elle court jusqu'à l'arrêt d'autobus.
L'attend patiemment. Il arrive. Elle le toise avec mépris et court à ses côtés tout au long de son parcours. Par ce biais, la fine mouche perd du poids - la quête du succès est à ce prix.
Lilas et Velours impuissants sont du même avis, en attendant le retour à la maison et à la raison de leur Humaine, ils vont piquer un bon somme.
Un bruit de clé les fait tomber des bras de Morphée. Ananas en larmes vient de rentrer, elle renifle, hoquette, en s'empiffrant de viennoiseries.
- Chnif mes chlouchlous... M'ont exchpulchée du concourstournevich, trop maigre, chnif trop d'ochs, qu'i j'ont dit, bouh...
Les chlouchlous accourent.
Velours lui ronronne des mamours, Lilas embaume. Ananas s'endort bercée par ses chouchous qui, en douce, jubilent !


 

Publié dans Défis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Illustration bien de circonstance ! Non mais c'est vrai pourquoi ...pourquoi toutes ces complications :-) Peut être tout simplement pour pouvoir répondre à un défi des croqueurs, en pein dans le mille !<br /> amitiés
Répondre
La langue française est souvent compliquée, mais c'est pour cette raison que nous l'aimons ! Merci pour votre visite, amitié des Cabardouche.
C
Super, adorables chouchous que sont Lilas et Velours et que de mots trouvés !!! Magnifique illustration. <br /> Bises♥♥
Répondre
J
Excellent tant les noms en s et x que l'histoire déjantée que le dessin toujours savoureux ! bises et belle semaine
Répondre
Merci beaucoup pour votre visite Jeanne , bises des Cabardouche .
J
un concours tour de vis très peu pour moi ! à la rigueur un carpaccio d'ananas pour finir un bon repas...<br /> bravo pour les pensées de velours et lilas !<br /> toujours du talent et de l'humour je ne m'en lasse pas...<br /> Bonne quinzaine à tous les 2
Répondre
Merci pour votre visite enjouée, Josette, le carpaccio d'ananas a l'air savoureux... bises de nous deux.
J
Excellent, que de noms insérés dans votre texte toujours aussi drôle ! Mais je vous rassure pas de danger pour le concours tournevis , Velours et Lilas peuvent dormir sur leurs deux oreilles , je ne risque pas de 'mimposer un tel régime . De plus pâques arrive et la cure chocolat va commencer .<br /> Un grand merci à vous deux <br /> Bonne journée <br /> Bises
Répondre
Il ne faut pas s'imposer de diktat tournevis et puis il paraît que le chocolat est plein de bonnes choses pour la santé. Merci pour ce joyeux défi Jazzy. bises de nous deux .
J
;-) ah la solitude du jour en attendant un certain retour maison, bien joué et dessiné les Cabardouche, bises
Répondre
Les petits poilus aiment le retour de leurs humains à la maison, car ce sont eux qui ont la clé des croquettes et ça, c'est magique. <br /> bises de nous deux.
Z
Bien joué les amis, et belle utilisation de tous ces mots au singulier se terminant par S ou X.<br /> Bises et bon début de semaine - Zaza
Répondre
Le pluriel est un concept bien singulier… la langue française est magnifique, on peut jouer avec. <br /> Merci pour votre visite, Zaza, bises des Cabardouche.