Défi n°247 proposé par Les Cabardouche pour Les Croqueurs de Mots.

Publié le par François & Marie

.

Voici un portrait à partir duquel vous raconterez une anecdote, vous devez impérativement utiliser les verbes suivants.

  • barguigner
  • renauder
  • vermiller
  • écuisser
  • musser
  •  

........................................................................................................................
- Le velours c'est doux.
Celui du gilet du pépé est doux, tiède et confortable.
Ma joue de bébé s'y blottit et... bubulle.. bubulle... bubulle... J'y laisse des grappilles de bulles de bébé.
Tout comme un marcassin est habile à vermiller*, moi le bébé, je suis doué pour buller. Chacun son truc.
Pour le moment, c'est le pépé qui en bave. Il expérimente la chaussette bayadère.
Au début, une chaussette, ça semble bêtement simple; sans barguigner* pépé monte les mailles. S'il fredonne Riquita, c'est que tout va bien.
Ensuite, allègrement, au rythme de "Quand Madelon" il tricote la tige - vous voyez, là où ça va tenir le mollet au chaud.
Au fait... est-ce qu'un bébé a des mollets ?...
Les bouches en cœur qui plongent par vagues au-dessus de moi pourraient peut-être me renseigner.
Elles viennent m'étudier. Je dois être une variété spéciale.
Leurs voix- souvent niaiseuses - m'informent : je suis ta tata Zaza ou ta mémé Rose - humm, elle sent bon, celle-ci- ou ta cousine Madeleine - pourquoi elle pleure, celle-là ? - ou bien, c'est moi l' oncle Marius, un ogre à brosse sous le nez, enfin un qui a l'air normal, il me plaît bien ce gros là, ou encore j'suis Brijou ta voisine de palier ! Bizarre, la Brijou, un vrai sapin de Noël farci de bijoux, des cheveux pour quatre, elle sautille et agite ses mains, ça fait du vent qui hurle dans sa tignasse et dans ses pendeloques qui cliquètent.
Ça c'est une phrase difficile à traduire en bébé... bulle... et puis c'est soûlant toutes ces silhouettes... bubulle... bubulle...bub...
À mon réveil d'autres spécimens égrènent mon inventaire, ripatons, nez mignon, ailerons, yeux marrons, ch'veux du tonton...
Leurs voix grimpent dans les aigus au fur et à mesure de leurs découvertes.
Et je ne sais toujours pas si j'ai des mollets ! bulledebulle...
Comment le pépé peut-il supporter ce défilé sans perdre de maille ?
La maille perdue, c'est la hantise du pépé.
Quand ça lui arrive, il renaude*, ça fait dans son gilet comme un petit grommellement de tambour, c'est rigolo ! Le pépé lui, ne rigole pas; dans ma tête de bébé je me dis que cette fameuse maille était sans doute la plus précieuse de toutes, la maille chauffante, la seule capable de donner de la chaleur au mollet et ... bubulle... .....bubulle... bu...
Savez-vous qu'il arrive que la laine se casse.
Il faut dire qu'elle en est pratiquement toujours à sa troisième vie de laine, elle débute gilet puis se convertit en barboteuse pour se retrouver chaussette, il y a vraiment de quoi craquer bullebul...
Un jour le pépé a discrètement mussé *dans son sabot gauche - ni vu ni connu, ça évite une agacerie avec la mémé - la moitié d'une pelote tellement fatiguée, si éraillée en effiloches qu'elle était intricotable.
En bébé bien élevé, je n'ai pas vendu la mèche du brin de laine, un bébé ne se met pas à table, c'est bien connu bul...
Le jour de cette petite dissimulation dans son sabot, le pépé a boité plus bas que de coutume, personne ne s'en est étonné, puisqu'ici tout le monde l'appelle affectueusement "le bancalou" et lui d'ajouter " le bancalou qui traîne sa patte raide !" ( ancienne séquelle d'un éclat d'obus qui l'a à demi écuissé.) Je ne comprends pas un mot de ce que je vous dis, je ne fais que répéter ce que j'ai entendu bull...
Tout ça, c'est du charabia de grands' gens. Ça me fatigue...bubulle... etc...

- Tu t'agites, ptiot gars, remarque doucement le pépé, on va faire une pause.
- Ptiot gars ? Quand je suis sortie du tunnel, quelqu'un a annoncé "c'est une fille". Même qu'une voix grave qui en était à son douzième café sur la toile cirée de la cuisine a répondu "Bah... tant pis". "Tant pis", ça signifie  "qu'est ce que je suis content !".
Et puis, sûrement que "fille" et "ptiot gars" c'est du pareil au même... bullcompliquéelavie...

- J' donnerais bien cent sous pour savoir à quoi tu rêves ma ptiote bambine...
- Ptiote bambine ? Ça voudrait dire ptiot gars ?... bubulleunchouïainterrogative...

- Dans ton joli ptiot bourrichon ça doit être du léger, du lolo, de l'azur, du doux, du dodo, du duvet, du rose, du sans souci. Profites-en bien, bébé. Ensuite, souvent, ça se complique...
- Bubulleconfiante... bubulletranquille... bubullecarpediem...
bub...

                                      ................................................................

VERMILLER : fouiller la terre, tel le sanglier, pour y débusquer des vers.
BARGUIGNER : hésiter, ne pas se décider vite.
RENAUDER : renâcler, rouspéter, râler.
MUSSER : cacher, dissimuler.
ÉCUISSER : faire éclater le tronc d'un arbre ou estropier une cuisse.

 

 

Publié dans Défis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dimdamdom59 11/04/2021 23:26

En vous lisant on ne sait pas ce qu'il y a de plus dur ... Dur dur d'être bébé ou dur dur d'être pépé héhé !!!
Et comme toujours ici on s'amuse et ce n'est vraiment pas dur dur !!!
Bises amirales.
Dômi.

luciole 83 16/03/2021 14:57

Le tableau est remarquablement beau et impressionnant de réalisme ! On sent la peur de Pépé de perdre une maille... Mais il est fortiche, ce Pépé bancalou, car tricoter tout en berçant bébé.... un prodige d'équilibriste... Gare aux pointes des aiguilles, Bambinette bulleuse, attention, la roulade risque d'être fort piquante !
Je me suis amusée comme une petite folle en lisant cet incroyable récit ! C'est délicieux et drôle ! Merci à vous deux par ce moment de grâce et bcp de bisous, surtout à Pépé et Bambinette

François & Marie 17/03/2021 18:32

Merci beaucoup pour votre visite. N'ayez crainte pour le petit bibi, son papou est bien concentré sur le comptage de ses mailles et sait bercer le marmot au rythme de ses aiguilles. Bises amicales de nous deux.

Durgalola 10/03/2021 16:10

Ah quelle belle histoire ! Ce portrait a été très inspirant. Je vous laisse, mon petit Ludovic va bientôt se réveiller. Bises

François & Marie 12/03/2021 15:19

Un petit truc pour bercer Ludovic, il faut lui tricoter une chaussette en chantonnant une ritournelle, les bébés adorent ça et font des bulles. Bises des Cabardouche.

Lenaïg 10/03/2021 11:35

Bonjour les Cabardouche, captivantes, ces pensées du bébé et inattendues, on pouvait attendre celles du pépé ! Quel superbe défi, auquel je n'ai pas participé (j'espère revenir un jour dans la course), ou peut-être pourrai-je être là demain, je ne sais pas encore. Bref, je ris encore de l'illustration de François, même si une vague inquiétude me gagne : en effet, où est le bébé ? On n'a qu'à dire que c'est lui qui est sur les genoux du pépé. Bises virtuelles amicales.

François & Marie 10/03/2021 14:11

Merci beaucoup pour votre visite Lénaïg, effectivement Marie a eu la bonne idée de faire parler le bébé qui, même s'il n'a pas encore de vocabulaire (sauf des bulles) a pourtant plein de choses à dire. Le bébé est sagement dans les bras du papy pendant que les p'tiots jouent avec les poules qui se laissent balader en voiture ... Nous espérons, nous aussi, lire bientôt vos participations. Bises de nous deux.

MemeYoYo 09/03/2021 17:09

BONJOUR
Il est bien bavard ce bébé mais qui sait ce qu'ils peuvent bien avoir dans leur tête. C un joli texte. Bonne fin de journée. Gros bisous

François & Marie 09/03/2021 19:06

Merci pour votre visite chez nous . S’il fait des bu-bulles, c'est certainement qu'il aimera les
Bé- BD . Bises des Cabardouche.

colettedc 08/03/2021 22:19

Que j'♥ le langage de ce bébé ! Si bien, il est ainsi dans les bras de son papi !!! Tout ce qu'il lui faut pour son bubulle et être heureux ! Le dessin nous laisse bien deviner où se trouve le bébé ! Bravo à vous deux, c'est super !
Bonne soirée et doux mardi ! Bisous ♥♥

François & Marie 09/03/2021 09:18

Oui il ne faut pas s'inquiéter pour le bébé puisqu'il est au chaud dans les bras du papy. Les p'tiots en profitent pour balader les poules ... Merci pour votre visite, bisous de nous deux.

Annick 08/03/2021 18:52

Bravo Marie! j'adore ce texte! qu'il est doux d'être au creux des bras de son papou, tout contre son coeur... enfin mdr faudrait que bébé soit dans l'autre bras ;)
J'ai adoré ce défi d'utiliser des mots anciens! j'ai déjà fait des textes avec des expressions plus ou moins anciennes, c'est jouissif!
et bravo François pour les illustrations, j'adore!
Bisous et bonne soirée!

François & Marie 09/03/2021 09:20

Mais comme le papou a un cœur grand comme ça, le bébé est de toute façon, bien contre lui. Merci beaucoup pour votre participation enthousiaste Annick, bisous de nous deux.

Marie de Cabardouche 08/03/2021 18:32

C'est bien de faire des efforts avant d'avoir recours à la solution, bravo Christiane ! Pas facile de glisser ces mots anciens dans la conversation d'un bébé- bulleux... Tout comme toi, j'ai bien ri en découvrant la tête du chat et celles des ptiots ! J'ai reconnu dans ce beau landau celui de mes poupées de l'époque ! Bisous des Cabardouche.

Christiane la Banière 08/03/2021 16:54

Et bien moi j'ai " barguigner " pour trouver le sens des mots avant d'aller voir les explications !
Félicitations pour les " bubulles " et bien sûr le dessin , j'adore "le minois du chat"
bonne semaine, bisous

ZAZA 08/03/2021 14:27

J'ai adoré les Cabardouche, bravo.
Me voici revenue du CHU de Rennes, heureuse de reprendre mes visites de blog.
Bises et bon début de semaine

François & Marie 09/03/2021 12:02

Nous sommes très heureux Zaza, de votre retour, car comme le dit Fucius " il ne faut pas choir dans le CHU". Merci pour votre visite chez nous . Bisous des Cabardouche.

Martine Martin 08/03/2021 12:07

J'aime beaucoup les pensées de ce bébé. Il rêve, oui qu'il en profite et le papi aussi de ces moments de tendresse. Bisous

François & Marie 08/03/2021 12:35

Merci pour votre visite Martine, on ne s'intéresse pas assez aux pensées des bébés et pourtant ils font le plein de sensations qu'ils ont hâte de communiquer. Belle semaine à vous. Bises des Cabardouche.

Josette 08/03/2021 11:35

Que de bubulles dans la tête de la p'tiote gamine...Doux le velours, doux le satin mais encore bien plus doux le cœur tendre du papy bancalou...
Pas d'affolement mamy si les poules et le chat sont promenés par Marie et François c'est que le bébé est dans les bras de papy !
j'ai particulièrement aimé de tableau qui m'a rappelé des souvenirs personnels.
Bonne journée toute en amitié

François & Marie 08/03/2021 12:39

Oui, Marie a décliné les notions de douceur autour de ce bébé tout en confiance dans les bras de ce pépé bienveillant. Et vous avez bien raison, les p'tiots ont piqué le landau pour balader les poules en sachant bien que le bébé est au chaud dans les bras du tricoteur.
Nous aimons beaucoup ce tableau également.
Belle journée à vous Josette, amitiés de nous deux.

ABC 08/03/2021 09:12

Que d'idées dans une tête de bébé, fille ou garçon, l'exprimer en bubulle, c'est pas si simple, il doit être épuisé !!!!
Mais voyons Mamie, le bébé est dans les bras de pépé, depuis sa naissance il y en a plus que pour lui !

François & Marie 08/03/2021 12:41

Il faut effectivement savoir décoder les bubulles de bébé, c'est un langage à part entière. Le bébé est bien entouré en tout cas.
Merci pour votre visite, bises des Cabardouche.

jazzy57 08/03/2021 08:26

J'adore le langage bubulle et toute l'atmosphère de ces moments partagés entre le bancalou et la ptiote bambine
Merci pour le défi , je ne l'ai pas vu tut à fait sous le même angle .
Bonne journée
Bises

François & Marie 08/03/2021 12:44

Chacun se saisit de l'image pour exprimer son propre ressenti, c'est ce qui fait la richesse de tous les textes. En tout cas ce p'tiot bébé là profite bien de son début de vie.
Bises de nous deux.

fanfan2B 08/03/2021 08:13

A quoi pense un bébé blotti au creux des bras de grand-papa... C'est tout mignon cet moment de paix et de douceur.
Bonne journée

François & Marie 08/03/2021 12:47

Sur l'image on voit un bébé tout calme et tout confiant, Marie a eu à cœur de le faire parler et de témoigner de son confort doudou.
Merci pour votre visite Fanfan. Amitiés de nous deux .

Quichottine 08/03/2021 07:58

Tout joli... J'adore ce moment tendresse.
Vous avez bien fait de donner la parole au bébé.
Merci pour ce défi et votre récit.
Très beau tableau en tout cas... et superbe illustration, comme toujours.

François & Marie 08/03/2021 12:50

Merci pour le tableau et l'illustration qui a beaucoup amusé Marie quand elle l'a vu en avant-première. Les p'tiots veulent juste promener leurs copains à poils et à plumes, ils savent bien que le bébé ne risque rien, car il reste bien au chaud avec son pépé.
Amitiés des Cabardouche.