Chaussette, Carotte et Pissenlit.

Publié le par François & Marie

LA PETITE CHAUSSETTE

Ce matin des mains douces et expertes 

aux pieds de bébé ont mis deux chaussettes.

Pointure dix huit ou bien dix sept,

qu'importe ! Point besoin de sandalettes,

bébé ne tient pas encore sur ses jambes rondelettes !

Sa balade, il la fera en poussette.

Il gazouille. Au ciel fait des risettes, 

agite ses menottes et ses petites gambettes !

Mis en joie par le chant d'une poulette

bébé frictionne ses petits petons, mouli- moulinette,

expulsant l'une des chaussettes

qui atterrit, ô la pauvrette,

paf sur le bitume, ouille sur sa margoulette...

Estourbie, elle se sent toute blette.

François qui passait par là, sans bicyclette,

trouva que la sympathique binette

de cette orpheline petite chaussette

méritait d'être immortalisée,

par un joli cliché.

 

LA JEUNE CAROTTE

Au marché, Carotte et Banane, voisines d'étal potinent.

- Vise Persil Frisé, il est tout raplapla !

- Son coiffeur confine. Chicorée, elle aussi, aurait bien besoin d'une séance de bigoudis !

- J'envie ton teint magnifique, ma belle Carotte, alors que le mien est si jaunâtre...

- Ça, c'est le foie ou bien la vésicule. Mange de l'artichaut. En revanche, tu as une ligne superbe.

- Confidence de Banane : je suis accro au régime !

- Moi, j'en ai marre d'être aussi replète, de faire exploser la balance...

- Pour alléger la pesée, coupe tes fanes; tu plairas toujours autant à tes fans qui rêvent de tes rondeurs en vichy ou sauce bécha...m... melle... Eh, là ! On m'entraîne... on me jette au fond d'un cabas, pouah, des poireaux psycho-rigides y puent des pieds. Je vais me pincer le nez et me laisser entraîner vers ma destinée de flambée - caramélisée, histoire de copier tes belles couleurs.  Salut ma jolie Carotte !

-  Adieu jolie Banane ! crie Carotte en se dépiautant de sa chevelure verte. Je suis LIBRE ! LIBRE et LÉGÈRE ! Je vais être bientôt MINCE et FINE, rit-elle en sautant sur le macadam.

Un colossal engin de métal s'éloigne; cet indifférent ignore que ses monstrueux pneus viennent de  réaliser le souhait minceur d'une jolie carotte.

Marie va immortaliser cette plante potagère, pas plus épaisse que papier de cigarettière.

 

ET LE PISSENLIT

Se riant du confinement

de longues chenilles vertes ondulent inexorablement

vers le pissenlit qui étale, dérisoire bouclier emprunté au lion, les crans de ses larges dents.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jazzy57 04/05/2020 14:09

Veuillez trouver ici les consignes pour le défi 236 :
https://giselefayet.wordpress.com/2020/04/28/dfi-236-des-croqueurs-de-mots/
Désolée j'aurais du mettre le lien sur l'info coquille de Domi , je n'ai mis que le récapitulatif du jeudi poésie .
Bonne journée à vous deux .
Bises

Marie de Cabardouche 07/05/2020 19:05

Grand merci Jazzy. Bises des Cabardouche !

Christiane la Banière 28/04/2020 07:11

Trop mignon le chausson, par contre pauvre carotte ! je reconnais bien là les photos surprises de Marie !
Bonne journée……..sans soleil aujourd'hui - bises

Marie de Cabardouche 28/04/2020 19:29

Eh oui... ce sont les destinées des confinés de l'asphalte...
Aujourd'hui, sous la pluie, j'ai salué des coquelicots et le beau velours vert des champs de moissons !
Bises, Christiane et merci d'être venue dire un petit bonjour aux Cabardouche !

colettedc 28/04/2020 02:28

Si succulent, le fruit de cette agérable sortie !
J'♥ beaucoup !
Bon mardi !

François & Marie 28/04/2020 16:36

Merci Colette, c'est en effet bien agréable de se balader et de rencontrer de petites surprises comme celles ci, belle journée à vous .

colettedc 28/04/2020 02:29

... agréable ... bien entendu ...

jazzy57 27/04/2020 22:27

Une sortie qui débouche sur une jolie histoire avec cette chaussette esseulée et un dialogue truculent avec la banane et la carotte .
Merci à vous deux pour cette superbe page
Bonne soirée
Bises

François & Marie 28/04/2020 16:38

Merci Jazzy, Marie ne peux pas résister au plaisir de raconter les histoires des objets minuscules qu'elles rencontre et c'est tout un petit peuple imaginaire qui s'éveille. Belle journée à vous et bisous des Cabardouche.

ZAZA 27/04/2020 13:48

Coucou les Cabardouche, adorable le 1er petit texte, mais François, au lieu de photographier LHO7 aurait pu nous proposer une photo de ce bébé au seul pied nu ! ???? Bises et bon début de semaine

François & Marie 27/04/2020 14:28

Bonjour madame Zaza, Fran,çois n'a croisé que l'HO7 il n'a jamais vu le BB . Mais cette image a su inspirer Marie et c'est ce qui compte le plus .
Bonne semaine, bises de nous deux.

jill bill 27/04/2020 11:34

Une simple sortie, due au confinement, et c'est trouvaille sur trouvaille… pour la plume ! Face aux chenilles processionnaires, le pauvre végétal se sent visé… bon reste d'avril à vous 2... ;-)

François & Marie 27/04/2020 14:30

Quand les Cabardouche se baladent ils sont toujours aux aguets de jolies petites surprises nichées dans les recoins... il y a plein d'histoires qui sommeillent dans les creux des chemins. Bises de nous deux.

Quichottine 27/04/2020 11:03

Quelle jolie page !
J'aime beaucoup cette petite chaussette et ce que vous en avez fait.
Bravo à vous deux.
Passez une douce journée.

François & Marie 27/04/2020 14:35

Les poésies et les jolis textes de Marie sont souvent inspirés par de minuscules rencontres dans un pré ou au bord du chemin. Merci pour votre visite Quichottine . Amitié des Cabardouche.

Martine Martin 27/04/2020 10:59

J'aime beaucoup et particulièrement les jeux de mots amusants. Belle semaine

François & Marie 27/04/2020 14:36

Merci pour votre sympathique visite Martine, belle semaine à vous également .