Défi n° 228 proposé par Colette " En toute simplicité" pour Les Croqueurs de Mots

Publié le par François & Marie

Le quotidien.
À partir de cette citation :
« Le train quotidien va bientôt dérailler,
qui veut rester dedans n’a qu’à bien s’accrocher. »Robert de Houx
En vous inspirant de ces mots,
sans nécessairement les employer,
écrivez un petit quelque chose
comme vous l’entendez,
dans la forme littéraire qui vous plaît.

Qu''est ce donc qu'un "train quotidien" ?

Une ribambelle de trains, qui vont leur petit train-train.

Qui donc est vraiment certain qu'il va dérailler, ce train ?

" Bientôt "... serait-ce demain, incessamment, ou en juin,

ou bien à la Saint Glinglin ?

"Qui ne s'accroche pas, va en être éjecté."

À qui, à quoi, s'accrocher ? S'accrocher sans s'agripper,

s'obstiner sans quereller. Décrocher sans reculer,

renoncer sans renier.

Que deviennent les éjectés ?

Ils vont reconstituer, avec d'autres rejetés,

de nouveaux petits train-trains pour former un nouveau train.

Depuis le début des ans a roulé le train du temps;

après chaque déraillement il repart résolument.

C'est l'instinct de survie. Ainsi va la vie.

 

Publié dans Défis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Il faut tjrs prendre un train qq part, mais des trains peuvent en cacher un autre sans crier gare... Je ne me suis pas méfier, car en attendant le train de la vie, qui ne s'arrête à aucune gare, j'ai partagé mon coin de quai pour un coin de paradis avec un petit ange qui m'a dit "oui".. et nous avons pris en marche le petit train-train de la vie... Mais la vie m'a botté le train et mon ange m' a dit "merci", est reparti dans un train de folie, me laissant sans un radis dans un train fantôme filant à toute allure vers le pays des morts, bien loin du paradis.... Quelle tragédie !
Merci Marie, tu m'as emportée dans un crissement de roues vers la St Glinglin dans le train des rejetés... Sans doute un des effets pervers de l'opiacé (sciatique) ....
Bcp de bisous à vous deux
Répondre
Merci beaucoup pour ce commentaire en forme de texte élégant et nostalgique, vous éclairez notre page, Luciole. Bisous amicaux de nous deux.
D
un beau texte ; et en ce moment, les trains s'arrêtent défiant le quotidien de beaucoup de gens. Bises
Répondre
C
C'est super en tout ! Grand merci à vous deux ! Bon et beau mardi ! Bisous♥
Répondre
Merci pour ce défi original, qui a permis à Marie de méditer sur la train-trainitude du quotidien . Bises de nous deux.
J
un train de sénateur au quotidien ne risque t il de dérailler ..
bonne soirée et caresses aux minous
Répondre
Il faut éviter les railleries sur les sénateurs.
A
D'un train à l'autre cela devient des convois exceptionnels ...
Répondre
J
Un train qui s'en va son petit bonhomme de chemin , oui accrochons nous .
Bonne journée
Bises
Répondre
M
Je suis tout à fait d'accord avec vous. Belle semaine
Répondre
Z
Eh oui les Cabardouche, il faut s’accrocher et ne pas lâcher prise !
Bises et bon début de semaine
Répondre
Bonjour madame Zaza, il vaut mieux être un boute en train plutôt que de se faire botter le train !
bises de nous deux.
J
Bonjour à vous deux, ah c'est ce qu'on appelle famille recomposée… de nos jours ! un train à la mode si j'ose dire, heureux lundi ensemble, bises
Répondre
Parfois le train part sans crier gare .