Défi spécial proposé par Domi pour Les Croqueurs de Mots.

Publié le par François & Marie

Notre Commandant Domi nous dit :

" Partout dans le monde, on parle d’élections, communales, parlementaires, fédérales, européennes,

de miss et mister beauté … et que sais-je encore.

Alors j’ai pioché des réflexions souvent cocasses sur les réseaux sociaux, je vous en donne trois

 à vous de les commenter à votre façon, de préférence avec humour et amour

plutôt qu’avec haine et violence, il faut savoir que la haine, appelle la haine et ça ne sert à rien.

 

Voici donc les trois petites réflexions

1)Tu peux pas fesser ton enfant.

   mais tu peux l’appeler Térébenthine.

 

  2) Quand tu te fais passer pour Robin des Bois pour te faire élire

    mais qu’en fait t’es juste Président de la République.

 

3) 2019 : les paquets de farine fuient encore et les spaghetti

    ne rentrent toujours pas dans la casserole. Un peu déçue par le futur.

 

Libre à vous de commenter une seule réflexion, ou deux voire les trois.

...................................................

Par ici n° 3 !

                            ...................................................

Daisy aime bien recevoir du courrier.

Hélas, sa boîte à lettres, la plupart du temps est vide.

Pas totalement pourtant, une araignée translucide, aussi gracile que la toile qu'elle y a tissé, la squatte. À chacune de ses visites, Daisy lui chuchote « Salut Nénette ! » Nénette, totalement immobile, ne répond rien, elle est peut-être sourde, se dit Daisy en repartant sur la pointe des pieds, sans faire crisser les graviers.

Ce matin, dans l'antre de Nénette, gît une tache blanche. C'est une enveloppe. Une enveloppe à fenêtre.

D'instinct, Daisy déteste ce genre d'enveloppe où son nom apparait encagé dans du papier cristal. Ça sent l'administratif paresseux, le tatillon qui craint une erreur de retranscription, ça a des relents d'Harpagon qui en veut à ses picaillons.

Curieusement, Daisy n'éprouve pas d'antipathie envers cette enveloppe de format banal. Pas d'erreur, elle lui est personnellement adressée, à elle toute seule " Daisy Luzion", pas de doute, c'est bien elle.

Daisy l'ouvre avec gourmandise. Elle découvre un petit carton semi-souple, aussi lisse que du cuir fin. Sans chichi le carton décline son identité : "CARTE ÉLECTORALE". 

Ce qui plait aussitôt à Daisy c'est sa couleur discrète, elle pourra sans souci l'appareiller aussi bien à ses tenues d'hiver qu'à celles d'été.

Son gabarit modeste lui convient également, elle s'accommodera d'une poche intérieure ou bien d'une poche appliquée - pas obligatoirement passepoilée - ou encore, d'un fin réticule. Seul le transport en porte-monnaie riquiqui qui la cornerait et la déformerait, est à exclure, trop commun pour cette proprette dument renseignée, estampillée, numérotée, paraphée par un édile, prête à servir de laisser passer.

Ce petit carton en main, Daisy se sent valorisée, toute puissante !

Elle va enfin pouvoir s'exprimer ! Elle va VO-TER.

Elle court l'annoncer à Nénette qui ne bouge pas d'un cil. Déçue Daisy lui claque la porte au nez, la traite de bestiole insensible et tourne les talons en s'appliquant à faire bruyamment craquer chaque gravier.

Le jour "J", brandissant son sésame cartonné, celui par lequel elle va CHANGER LE MONDE, Daisy court à la votation.

Elle ressort l'esprit léger, avec le sentiment du devoir accompli.

Si elle ne se retenait, Daisy se laisserait aller à quelques entrechats ! Elle se réfrène juste à temps - elle est honorablement connue par ici . Elle se contente d'afficher une mine du ravi de la crèche.

Intérieurement elle jubile  « J'ai VOTATIONNÉ ! J'AI VOTATIONNÉ, J'AI VOTATIONNÉ ! LE MONDE ENTIER VA CHANGER (ter aussi, soyons fous !) »

Toute guillerette, elle rejoint son véhicule automobile, s'y enferme, vitres bien closes, comme dans son chez elle et là, elle piaille à tue tête « J'AI VOTÉ LE MONDE ENTIER EST CHANGÉ ! ». Pour faire bonne mesure, elle l'accroit de ter à quater !

Après s'être bien égosillée, elle rugit un grand soupir d'aise et met le contact.

Et là, c'est L'UPPERCUT. 

Daisy est sonnée.

Ses pupilles se dessillent...

Elle coupe le contact.

Daisy Luzion, celle qui vient d'aller voter pour que CHANGE LE MONDE, s'aperçoit, désillusionnée, que RIEN N'A CHANGÉ...

Pour preuve : sa torpédo a TOUJOURS trois pédales et elle, seulement deux pieds,TOUJOURS trois rétroviseurs et elle, juste deux yeux.

La pendulette de son tableau de bord indique TOUJOURS qu'une minute égrène soixante secondes.

Arrivée chez elle, elle a une furieuse envie de pommes de terre, elle en attrape une, mord dedans, la recrache, dégoûtée. Pour être mangeables,  les patates doivent TOUJOURS être cuites, sa votation n'a rien changé.

Écœurée, elle file se coucher en espérant que le lendemain, grâce à son bulletin, TOUT SE  SERA AMÉLIORÉ. Que nenni ! le lait félon débordera ENCORE de la casserole dès qu'elle tournera les talons et plaf sa tartine tombera ENCORE côté confiture, scotché au carrelage.

Quelle déconvenue...

Quel désenchantement.

Malgré son vote en faveur du changement, Daisy constate que le dimanche est TOUJOURS suivi d'un lundi et, le lundi, on se remet au travail.

Comme elle a besoin de digérer sa désillusion, elle prend une voix sépulcrale et prévient son employeur de sa défection, pour cause de vilain méchant viru-crobe.

Il a neigé, ce qui ajoute à sa détresse. Impossible à Daisy d'aller saluer Nénette sans que ses pas laissent de traces; la voisine-virago la dénoncerait illico. Là non plus SA VOTATION N'A RIEN CHANGÉ...

Ce temps glacé lui donne des envies de soupe à l'oignon, pourtant, Daisy n'aime pas retrouver les oignons dans sa soupe. Qu'à cela ne tienne elle va les "passer", sauf qu'elle pose directement la passoire dans l'évier et ne récupère QUE les oignons...

MAIS À QUOI A SERVI SA VOTATION ? CELLE QUI DEVAIT CHANGER LE MONDE EN 2019 ?

Daisy Luzion est déçue.

Puisque son petit carton magique, doux comme cuir fin, n'a point amélioré LE MAINTENANT, qu'en sera-t-il du FUTUR ?

Elle chausse ses charentaises à l'envers, ce qui brouillera les pistes - l'espionneuse en sera pour ses frais - prend son faux viru-crobe sous le bras et court délibérer de ce MONDE À CHANGER, avec Nénette !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christiane la banière 07/06/2019 07:56

Réveille toi Rominet tu aurais certainement voté pour le parti animaliste ! tant pis ce sera pour une autre fois.................. bises

Marie de Cabardouche 07/06/2019 17:32

La votation est sans doute le cadet des soucis de ce Rhôchat qui va se retrouver très confituré ! Bises à toi Christiane, merci pour ta visite chez les Cabardouche !

Quichottine 04/06/2019 08:50

Bravo !
J'ai adoré !
Voter ne changera pas tout, mais au moins nous aurons fait notre devoir.
Merci pour ce partage à vous deux. Passez une douce journée.

François & Marie 04/06/2019 16:39

Oui c'est très vrai, il faut voter, même si les grands changements ne sont pas à l'ordre du jour .
Merci pour votre visite Quichottine , amitié de nous deux .

colettedc 03/06/2019 19:54

C'est SUPER ! Mille bravos !
Bonne semaine !
Bisous♥

François & Marie 04/06/2019 16:40

Bonjour Colette votre enthousiasme éclaire notre journée ! bisous de nous deux.

Jeanne Fadosi 03/06/2019 18:00

Quelle désillusion en effet c'est excellent ! me manque juste un dessin de françois ... rires ...
la réalité est quand même moins déroutante du moins chez nous que si on était dans un jour sans fin ... bises

Marie de Cabardouche 07/06/2019 17:37

Merci Jeanne d'être venue apprécier le dessin de François. Les urnes et les votes importent peu à ce Rominet qui, rassurez-vous retrouvera le plancher des vaches avec délicatesse !

Jeanne Fadosi 06/06/2019 11:58

me voici à repasser par ici pour voir le savoureux dessin de François ... pauvre chat ! j'espère pour lui qui retombera sur ses pattes. Il parait qu'il lui faut une certaine hauteur pour cela ... bises

François & Marie 04/06/2019 16:42

Le François n'était pas en avance pour son ptiot dessin mais voilà qui est fait ! La ptiote Marie sait que la tartine tombe toujours du coté confiture et le chat sur ses papattes. Si on mêle les deux qui tombera de son côté ? Bises de nous deux .

Durgalola 03/06/2019 16:41

Une histoire savoureuse. Voter n'est pas un miracle juste un devoir civique.
Bises

François & Marie 04/06/2019 16:43

Oui vous avez raison , beaucoup trop de gens dédaignent ce devoir et sont prompts à râler dès qu'ils sont mécontents ...
bises de nous deux.

jazzy57 03/06/2019 15:43

Excellent , eh oui il y a de quoi déchanter, pauvre Daisy qui se faisait une joie de voter .
Bravo pour cette analyse truculente
Bonne journée
Bises

François & Marie 04/06/2019 17:05

Il ne faut pas que ce constat l’empêche de retourner aux urnes car chaque voix compte pour le bien commun . Bises de nous deux.

luciole 83 03/06/2019 13:31

Pôvrette ! En être réduite à "palabrer" avec une araignée ! ce qui démontre bien que notre monde de cyber-communication est un triste monde de solitude extrême... Que faire lorsque vous avez à table des personnes qui parlent à leur téléphone, sortent de table pour aller s'enfouir dans la banquette en regardant une télé-réalité sur.... leur téléphone, ou bien un film dont on ne peut même pas en profiter.... toujours sur le minuscule écran de leur téléphone....
Alors que peut faire un petit bulletin même bien propret pour CHANGER le monde ?
Merci les Cabardouches et bcp de bisous ... virtuels

François & Marie 04/06/2019 16:48

C'est vrai que ces écrans font écran à la communication, c'est pour ça que Daisy a dans son cœur des trésors : elle sait communiquer avec des êtres minuscules mais vivants qui lui font du bien à l'âme .
bisous de nous deux.

ZAZA 03/06/2019 10:26

Excellent les Cabardouche, un texte rempli d'humour comme j'aime, merci. Bises et bon début de semaine

François & Marie 04/06/2019 17:08

Merci Zaza, il m'a toujours semblé que les choses intelligentes se doivent d'être drôles : c'est ce qui caractérise la notion d'humour chez les britanniques ( qui nous ont piqué ce mot d'ailleurs, on disait jadis de tel ou tel qu'il avait de l'humeur, pour dire qu'il n'était pas mélancolique. )
bises de nous deux .

Martine martin 03/06/2019 09:33

Bravo pour ce texte bien écrit et plein d'humour discret . j'aime beaucoup . Et j'avais aussi commenter le 3.

François & Marie 04/06/2019 17:02

Merci beaucoup pour votre visite Martine . Bises amicales des Cabardouche.