Défi n° 221 proposé par Zaza - Rambette pour Les Croqueurs de Mots.

Publié le par François & Marie

Zaza nous dit :

" Je prends la barre dans la catégorie des ZZZZ, après l'amie Jazzy. Je vous propose de concocter une petite histoire zazatesque, vous connaissez mon esprit déjanté !"

...................................................................................................

Z comme Zaza !

.....................................................................................................................................................................

Salut Zéphyrin, mon vieux zig !

              Tu m'avais fait promettre de te donner des nouvelles dès mon installation à Zanzibar. Nous z'y voilà ! Non, non, ne zonzonne pas...Tu risques d'être un peu dézillusionné... J'explique.

                Le zazou qui m'a refilé mon billet d'avion venait de passer trois z' heures accoudé au zinc du bar Le Zénith où il avait descendu une demi douzaine de zapatas - " Le cocktail zapata, ça ne se rate pas " promet la réclame - ça n'avait pas loupé mon zozo ! Six mélanges téquila, Cointreau, bière, liqueur de café l'avaient complètement rétamé. Ce zouave s'est emmêlé les pinceaux; sur son clavier de réservation aérienne, il a tapé un nom de ville en "Z" complètement au hazard, si bien qu'après une voltige dans une espèce de zeppelin zigzagant, je me suis retrouvé, non pas à Zanzibar mais à... Zuydcoote !

                        Malgré cette erreur d'aiguillage, je t'annonce que tu as perdu ton pari. Souviens-toi tu m'avais dit : « Je te parie un kilo de zan en rouleaux que tu n' seras même pas cap' de m'envoyer une photo de toi - zoomée, pour que je te reconnaisse bien - sur le dos d'un zébu.» Si fait, si fait ! J'y ai même ajouté un zeste d'excès de zèle : non seulement tu me verras sur le dos d'un zébu, mais aussi sur celui d'un zèbre ! Il te faudra donc doubler la dose de zan ! Bah... Zut ! Je te l'accorde, j'ai un peu triché... Histoire de dérouiller tes zygomatiques, j'ai paradé sur les bêtes sauvages d'un manège de fête foraine planté au milieu de zinnias zinzolins. Crois-moi, mon postérieur s'en souvient, leur coque en plastoc' est beaucoup moins souple que la zibeline !

                     Pardonneras-tu ma supercherie si je te dis qu'on ne trouve aucun zoo à Zuydcoot ? J'en suis le premier déçu, moi qui voulais épater le zanzibarite avec mon diplôme de zoothérapeute fraîchement imprimé... Ici, pour le zuydcootois, il vaut moins que zéro. Si bien que je gagne ma vie, tant bien que mal - juste de quoi me payer quelques zakouskis rassis - en bradant des zips pour fermetures Éclair et des zappettes qui zappent, zou, aussi vite que l'éclair ! Bref, je vis en opulente indigence ( eh oui mon pote, je suis toujours le champion des z' oxymores !).

                        Ce matin, mon signe zodiacal recommandait " Restez zen en suçotant du zan " ! À bon entendeur, salut !

                         Ton vieux camarade,

                                                     Zébulon.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Coucou les Cabardouches
Ah z'avais loupé cette zavoureuze gourmandize zizanesque.... à la fois à cauze des zieux et de pouvoir m'azeoir... (Une très ... longue histoire !) ... Voilà qui est réparé !
zecouée de rire ! (Heureuzement, ze peux maintenant !
Merzi et Bizous
Répondre
A
Dans le style zazatesque peut-on faire plus zesque que zesque, et bien après avoir lu votre petite aventure zan doute plus :-)))
Répondre
Zaza est inimitable mais elle inspire de bien joyeuses productions . Bonne journée Jeanne , amitié de nous deux.
J
Excellent !!!!! et puis après tout le plat pays vaut sans doute zanzibar ! bises et bravo une fois de plus pour le dessin aussi bien sûr
Répondre
Ou alors la Zambie un pays de Zoulous . Merci beaucoup pour vos joyeuses visites qui donne du zeste au pétillant texte de Marie ( merci pour le petit dessin également)
M
nom de Zeus quelle histoire !! bravo
Répondre
Votre enthousiasme est un doux zéphyre qui embaume notre page !
E
j'adore le Zan :-) d'ailleurs je me demande si on en trouve encore :-) le Z...divers variés de cette histoire ne doivent pas être tres digest ...ça je n'ai jamais gouté : zakouskis rassis !!! en plus rassis
un beau défi réussi....
Répondre
Ah le Zan ce sont des souvenirs d'enfance que Marie évoque subtilement , j'aimais bien ces rouleaux de réglisse avec une sorte de bonbon coloré caché dans l'axe de la spirale sucre ... merci pour votre amicale visite Eglantine.
D
Très amuzant ... Zaza doit apprécier en sirotant un zapata.. bises et bravo
Répondre
Zaza mérite bien de siroter une tequila Zapata mais attention après quelques verres on dit plein de sottises... Zaza les écrira sur sa page pour nous amuser ! bises de nous deux.
C
C'est vraiment SUPER ! J'♥ beaucoup !!!
Bravo à vous deux !
Bonne soirée !
Répondre
Heureux de vous avoir amusée Colette ! merci pour vos visites toujours très joyeuses . bonne soirée à vous .
J
Bravo une superbe histoire zazatesque avec du z en veux tu en voilà .
Bonne semaine à vous deux
Répondre
Zaza mérite bien des histoires zoyeuses et amuzantes bonne soirée Jazzzy.
Z
Magnifique aventure zazatesque, z'ai adoré et vous vous z'en doutez. Merci les Cabardouche. Bises et bon début de zemaine de la par de Zaza
Répondre
Merci beaucoup pour votre défi qui a beaucoup inspiré Marie. L'originale étant toujours mieux que la copie, elle ne pouvait se résoudre à vous imiter, aussi l'idée de naviguer sur les Zzz de Zaza est elle arrivée pour donner cette histoire toute rigolote. Bises de nous deux
J
Zans rire cette hiztoire zazatesque vaut son pezant de zan
bravo Zébulone et Zorro
@ bientôt
Zozette
Répondre
Ah ben z'est egzactement ze que z'ai dit à Marie quand elle a eu zette zoyeuze idée.
Bizes de nous deux.
Q
Excellent !!
Me manque la photo de vous sur le manège... :))
Bravo à vous deux.
Passez une douce journée.
Répondre
Nous deux sur le manège ? alors là c'est le pompon !

Passez une belle semaine Quichottine.
Amitiés des Cabardouche