Défi n° 203 ( CDI ou bibliothèque) proposé par Laura pour Les Croqueurs de Mots.

Publié le par François & Marie

..........................................................................................................................................

Laura nous propose de parler d'un CDI ou d'une bibliothèque ou de tout autre paysage livresque.

..........................................................................................................................................

Je suis un rat.

Un rat, un vrai.

Albinos il est vrai et de frêle gabarit, pour mieux ressembler à une petite souris blanche.

Un gentil rat de bibliothèque. Vous pouvez m'appeler par mon p'tit nom : Rad'bibli.

Sans créer de dégâts, je squatte respectueusement le CDI de Laura; pourtant, ne le lui dites pas, ma Laura n'apprécierait pas qu'un rat, même un joli Rad'bibli, vint hanter son saint des saints.

J'aime le CDI de Laura. Il sent bon le livre, la vieille armoire et le papier plastifié. Tout y est bien classé, bien étiqueté, bien aligné.

Moi Rad'bibli, je me planque au ras du plafond, bien caché derrière un " Sujet de thèse de l'école doctorale de chimie ". Je ne risque guère d'être dérangé. En effet qui se soucie de prendre des nouvelles des " Amidures dianioniques et synthèse de b-lactames et d'hétérocydes azotés " ?

Depuis mon sommet stratégique, j'observe. J'ai assisté à la prise de rendez-vous entre Madame Bellelettres (Josiane, Josy pour les intimes), professeur de Français, et Laura ma documentaliste préférée.

- Il est grand temps chère Laura que je plonge mes pioupious de sixième dans l'atmosphère de ton sanctuaire. Pour eux, jusqu'à aujourd'hui, ton Centre de Documentation et d'Information signifiait : Cirque Dromadaire et Impala... Ne te vexes pas Laura, ce ne sont encore que de gentils petits niais !

Soupir.

- Je sais Josy, nous veillerons à en faire des érudits. Je te note pour cet après-midi, de quinze heures dix à quinze heures quarante deux, de quoi te laisser le temps de savourer ton cappuccino pendant la récré.

Je viens à peine de terminer ma sieste de Rad'bibli, que débarquent les Josy's pioupious.

Ils entrent sur la pointe des baskets grattées sur le paillasson, leurs casquettes dévissées des tignasses sont planquées dans leurs perfectos. Ils chuchotent bonjourm'dame après avoir avalé leur chinegomme.

Ils essaient de causer tout bas - pas facile quand on est en pleine ébauche de mue - ça donne des silences qui explosent en bruits de pieds de chaises sous la voûte d'une cathédrale - c'est quoi don' mec, une cat' êt drall ?

Laura les accueille, professionnelle et bienveillante. Elle leur présente son temple, explique la classification des documents par ordre alphabétique, par cote, par couleur, par matières.

Impressionnés les pioupious ne pipent mot, ouvrent de grands yeux, dans un silence respectueux. Pourtant, arrivés au rayon BD, ils ne peuvent réprimer des bêlements de joie (leurs appareillages dentaires - enrichisseurs d'orthodontistes - en scintillent de plaisir) à la vue des cinq poufs moelleux couleur melon et pastèque. Ils rêvent déjà de s'y affaler comme chez eux - mais en pouffant discrètement et sans ôter leurs baskets - pour s'y empiffrer de leurs images favorites. Quel pied ! Vivement la prochaine étude de texte sur leur BD préférée.

Premier miracle : ils attendent la fin de la visite pour poser posément des questions pertinentes.

Deuxième miracle : ils ne se coupent pas la parole et ne ricanent pas bêtement.

Troisième miracle : ils écoutent vraiment les réponses de Laura, s'y intéressent et espèrent très vite revenir dans ce lieu qui leur semble hors du monde agité.

Josy Madame Bellelettres, titulaire du CAPES, se rengorge, fière de ses pioupious; ils ont fait bonne impression et Laura le fera savoir - ma Josy, la plupart des gens n'ouvrent le bec que pour casser du sucre sur le dos du voisin et négativer, alors que, nous deux, nous savons complimenter à bon escient, n'est-il pas ? - Il est Laura, il est !

Bientôt l'ensemble du collège saura que les pioupious de Madame Bellelettres savent se tenir dans le monde.

Le Principal augmentera la notation pédagogique de son super prof qui gravira un échelon vers les palmes académiques.

Josiane-Josy  pourra enfin s'offrir des vacances sous le soleil des tropiques à siroter des cocktails bleus dans des verres givrés aux petites ombrelles roses. Elle chaussera (toujours du quarante et un) des lunettes noires, elle posera des heures sur un transat qui lui gaufrera le postérieur, prendra l'air mystérieux d'une Mata Hari et attrapera un coup de soleil teigneux sur le nez, qui pèlera mochement en patate blette.

Pour l'heure, Josy savoure son cappuccino de récré en toute zénitude. Elle plane et perçoit à peine que Marcel Pythagore, son collègue de maths vient de sprinter pour lui dérober la seule chaise de salle des profs restée vacante - ach... ma sciatique, Josy, ma chienne de sciatique -

Pôv'pomme, pense-t-elle tout bas, si tu savais comme Mata Hari s'en balance de ta muflerie, elle a les meilleurs pipious de toute l'Académie.

Pendant ce temps, moi, Ratd'bibli, béat à l'abri de ma thèse, j'entends ma Laura murmurer un dicton que lui rabâchait sa mémé : " Ils iront loin ces ptiots là, si les ptits cochons ne les mangent pas et si les gros les laissent. "

Même moi, le Rad'bibli, j'en suis baba, les pipious de Josy m'ont mis en joie et, quand je suis content, j'ai faim !

Je vais profiter de la pause de Laura pour me balader jusqu'à mon rayon préféré, le C.

Non non ! pas la rangée C comme CINÉMA qui sent la pellicule et le cigare froid que mâchouille le metteur en scène - dont l'éternelle chemise blanche est censée estomper les pellicules - non, je vais filer trois rangées plus bas, jusqu'au C (aussi rebondi que le bedon de mon cousin Ratatouille) suivi d'un U, sosie d'un grand verre à smoothies. Ce CU annonce la rubrique CUISINE, un havre de gourmandises, d'effluves et de douceurs en images sublimes, à dévorer.

Les seules pages à éviter sont celles où tourbillonne et vrombit SUPER- robot-magique qui veut faire son intéressant en cuisinant plus vite que le vent.

Moi, je saurai respecter le lieu, prendrai mon temps, humerai puis touillerai tournerai chaque page délicatement, mijoterai, rissolerai et frémirai de plaisir puis, enfin repu, m'en irai somnoler sous mon plafond, à l'abri derrière les amidures b - lactames... et hété... az... zzzz.

Chut... ne troublons pas le sommeil de Rad'bibli, l'albinos coq en pâte du CDI de Laura.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jeanne Fadosi 20/04/2018 18:45

Super ! on s'y croirait !

Andiamo à la mer 08/04/2018 14:24

Est ce que dans ton magnifique ouvrage, aussi rare que précieux qu'est le :"Sujet de thèse de l'école doctorale de chimie" est ce que dans cet ouvrage on y traite l'acétylaminophénilarsénique... trigoménolé ?
Produit extrêmement rare qui ne dépareillerait pas en trônant au beau milieu du bureau de votre amie reine du CDI.
Enfin je me suis bien marré !!

François & Marie 09/04/2018 16:27

l'acétylamino quoi ? houla ... ! Je ne sais pas ce que c'est mais ça a l'air moins bon que les chocolats de Pâques cette affaire là.
Bonne semaine et bonne marrade m'"sieur Andiamo .

laura vanel-coytte 08/04/2018 10:17

Bonjour,
Génial et savoureux, j'adore, merci
Bon dimanche

François & Marie 09/04/2018 16:34

Merci pour ce joli défi qui a permis à Marie de nous livrer une histoire joyeuse dans la compagnie des livres . Bonne semaine à vous .

Josette 05/04/2018 09:52

Voilà cette attente était du à une sieste trop longue de ce gourmand de Ratbibli !
Je lui pardonne volontiers car ça doit être long à digérer les Amidures dianioniques et synthèse de b-lactames et d'hétérocydes azotés !
Elle a de la chance Laura d'avoir un soupirant discret gardien de ses trésors et des visites de pious-pious bien attentifs.
ma génération ne connaissais pas les Cirques pour Dromadaires et Impalas... juste un placard contenant qq livres mais dans la ville les librairies étaient très présentes et le Père Castor apportaient sont lot de "Panache l'écureuil et autre Frou le Lièvre" à Noël
Merci pour cette belle page et attention à ne pas abuser d'oeufs en chocolat et de poissons d'avril !
Bien amicalement

François & Marie 06/04/2018 08:54

Merci pour votre visite Josette, le père Castor a nourri des générations de bambino avec ses belles histoires et les petits albums souples sont toujours appréciés. Le CDI est un autre univers où on tutoie la connaissance et où les pioupious aiment se retrouver pour travailler leur exposé. Quant aux chocolats la distinction est assez visible les blancs sont pour François et les noirs pour Marie. Amitiés de nous deux.

Lenaïg 05/04/2018 08:42

Aaah, Rat-bibli, l'âme du CDI de Laura ! Cela valait le coup d'attendre que vous ayez fini de ramasser les zoeufs ! Bravo, Marie et François, une riche atmosphère de ... connaisseurs, je n'en doute pas. Bises virtuelles et néanmoins amicales.

François & Marie 06/04/2018 08:59

Oui le petit rongeur vit dans un univers calme bien au chaud parmi les livres, je suis certain que la documentaliste se doute de sa présence mais ne lui en veut pas trop .... bises de nous deux .