Défi n° 202 " Tango ", proposé par " Le petit monde de Luciole " pour les Croqueurs de Mots.

Publié le par François & Marie

..........................................................................................................................................

À vos plumes  ! dit Luciole :

" Le tango est une pensée triste qui se danse."

                                                                  Enrique Santos Discépolo.

..............................................................................................................

M'enfin Enrique... vas-tu enfin sortir de ta transe ?

À quoi bon tanguer sur UNE PENSÉE TRISTE QUI SE DANSE ?

Viens plutôt t'éclater en BONNE HUMEUR QUI SE DÉHANCHE !

Viens, viens, viens ! on va twister.

Nul besoin de cavalière, c'est une danse - contradiction :

SEUL, on se trémousse À L'UNISSON.

Twist and twist, on tortille du croupion.

Twist and twist, on agite ses ailerons.

Allez allez ! twistez twistez !

 

M'enfin Enrique ! Oublie vite ce tango qui te file le bourdon.

Écoute : le saxo déjà frétille du pavillon,

laisse - toi aller au rythme du madison

QUI CHASSE LES FOURMIS DES PATURONS !

Lâche-toi Enrique ! au nord, à l'est, au sud et puis à l'ouest,

dans le vide, botte des fesses et boxe avec belle allégresse !

 

Avec moi Enrique, compte : une - deux - trois, une - deux - trois...

Une valse détendra ton minois.

La boîte à musique, le piano, le violon

une - deux - trois

sont au diapason.

une - deux - trois

tournenrond tournenrond tournenrond

Quel plaisir, NOUS VALSONS !

tournenrond tournerond tournerond

légers comme barbàpapa écheveaux bobinés en gracieux peloton

tournenrond tournenrond tournenrond...

 

M'enfin Enrique... quel obstiné... tu veux à tout prix du tango...

Tu sais c'est du sérieux, l' tango.

Il faut être deux pour oser affronter l' tango.

Deux, torses corsetés, reins et mollets cambrés.

Deux, regards charbonnés et mâchoires étaux serrées.

Deux, mines verrouillées des mannequins des défilés.

Deux, résolus à se défier en corrida, olé !

Deux, avançant à quatre jambes, hypnotisés par leurs souliers.

Enrique... réveille-toi, tu n' voudrais pas être corseté, verrouillé, estoqué ?

Enrique... il est encore temps de reculer.

Trop tard...

Le bandonéon, lent -vit'vit'- lent, s'est mis à hoqueter.

Il chalouuupe, métronome déboussolé,

c'est la houle des " balancés "

qui s'achèvent'en " renversé ."

Et l'Enrique ? Oh ! il est tout vert,

l'Enrique il a le mal de mer.

BIEN FAIT !

BIEN FAIT BIEN FAIT BIEN FAIT !

MÔSIEUR n'avait qu'à pas lâchement m'abandonner

" en tapisserie " pour s'exhiber, frimer et tangoter

avec une créature, une cocotte, une mijaurée

qui, je le parierais, ne sait ni twister ni madisonner.

Olé ! nan... pas olé, na...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Et bien moi j'ai adoré me déhancher avec vous même si j'ai un peu le mal de mer , mais ça se sont encore les conséquences de la crémaillère chez les Croqueurs de Môts hihi.
Bravo les amis.
Bisous.
Domi.
Répondre
Merci madame Dim Dom , vous êtes toujours la bienvenue pour venir guincher chez nous ! bonne soirée et bisous de nous .
J
Je bisse le com de Luciole : c'est extra ! juste ma petite graine perso, on peut aussi aimer danser et le tango et le twist ... bises
Répondre
Mais vous avez cent fois raison, quand on aime la danse on suit tous les tempo. Bises de nous deux.
D
Luciole nous a envouté avec sa danse ; et comme vous je préfère la valse ou le twist ou le rock ; dans le tango, souvent, un côté dramatique un peu raide ... heureusement, tous les tangos ne se ressemblent pas. Bises et merci
Répondre
La danse doit être joyeuse, il n'est qu'à voir les petits gamins s'amuser à gigoter en écoutant un disque de musique bien enlevée. bonne soirée , bises de nous deux.
A
J'en ai dansé des tangos ! Au Balajo, au Royal Lieu, au Moulin de la Galette, à la Grande Roue, au Tourbillon itou ! Mais jamais au Mikado, trop craignos le Mikado !
(Tous les guinches que je cite sont au Père Lachaise) !
Joli billet M'Dame, et beau crobard M'Sieur. ];-D
Répondre
Allons bon qu'est ce qu'il avait de foutraque cet ami cadeau ?en tout cas nous ne sommes pas étonnés de savoir que le sieur Andiamo a tangué dans tous les bals parisiens animés par de vrais accordéons du cru. bonne soirée, amitié de nous .
Q
J'ai ri, merci !
Et très bon choix pour les chansons, j'adore !
Passez une douce journée.
Répondre
Votre rire enchante notre page Quichottine ,merci pour votre sympathique visite .
J
Bravo rythmé et truffé d'humour comme j'aime .
Bonne soirée
Bises
Répondre
Bonsoir Jazzy merci pour votre gentille visite chez nous, Marie est désolée elle n'a pas pu accéder à votre page : un contrôle lui demandait la validation de son avatar .... nous essaierons à nouveau, il ne faut pas que la bête technique empêche les visites . Bonne soirée Jazzy, bises de nous deux.
C
... lire : beaucoup ... bien entendu ...
Répondre
C
Hi ! Hi ! Hi ! C'est super comme toujours ! Bravo à vous deux !!! Bonne soirée ! J'♥ beacoup ! Bisous à partager !
Répondre
Merci Colette pour votre enthousiasme, votre plaisir de lecture ensoleille notre page. Bisous de nous deux.
M
J'adore. Vous m'avez bien amusée jusquau bout. Merci les amis et belle semaine
Répondre
Merci pour votre visite Martine, c'est bien d'être amusée le lundi matin, c'est la garantie de passer une bonne semaine !
J
C'est renversant ...ça tangue... la valse donne le tournis, les genoux ne twistent plus, tchatchatcha...la gavotte au fest noz pour se pavaner, la polka c'est pour papa ce matin c'est la java et c'est pas TRISTE
Dansez dansez Marie et François le disque tourne sur le Teppaz et ne le rayez pas
encore une superbe participation
Merci d'éclairer le ciel gris de neige
Répondre
Eh bien Josette, votre commentaire est très musical, il swing joyeusement ! Merci pour votre gaité qui illumine notre page . Amitié de nous .
A
Je vais proposer le Twist à mon chardonneret, cela va lui redonner le sourire :-)))
J'aime la danse à la mode Cabardouche !
Répondre
Ah ça , les ptiots Cabardouche , y savent y faire quand il s'agit de guincher !
L
Je suis morte de rire.... Dire que j'adore est trop peu ! Quant au dessin, il est de même ! Ah oui, c'est un tango ... renversant !
superbes vidéos ! Fernandel s'amuse, l'oeil malicieux,... Léo m'a tjrs enchantée...
Bravo et un grand merci
Bisous à vous deux
Répondre
Merci beaucoup pour ce joli défi très musical qui a permis à Marie d’écrire une histoire de danse très amusante , un conte "drôle mambo !" bisous de nous deux.