Défi n° 200 ( “ Je me souviens ”) proposé par Durgalola pour Les Croqueurs de Mots.

Publié le par François & Marie

…....................................................................................................................

 

Débuter le récit par JE ME SOUVIENS.

Inclure un de ces mots : maison, anniversaire, rouge, bateau, lundi.”

…....................................................................................................................

 

- JE ME SOUVIENS... Quand on se souvient, c'est que l'on a été. C'est que se sont accumulés les étés ajoutés aux précédents étés. C'est qu'il y a derrière soi des automnes, des hivers, des printemps...

- Méfiance ! j'entends d'ici les préludes aux “ sanglooots looongs des vi-o-looons de l'automne ” ...

- Je me souviens des anniversaires où le gâteau comptait chaque année une petite bougie de plus...

- Balivernes ! primo : hormis peut-être les mille-feuilles, un gâteau, ça ne sait pas compter. Deuxio : contradiction flagrante, plus la forêt de bougies augmente, plus la soufflerie du souffleur diminue.

- Je me souviens de mon premier salaire : neuf cent cinquante six francs et huit centimes...

- Prends garde, malheureuse ! j'entends d'ici les euros qui s'étranglent de rire.

- Je me souviens de ma première sur' pat', de deux heures de l'après-midi jusqu'à la sonnerie de l'Angélus, à dix neuf heures dix...

- Serais-tu maso au point de te couvrir de ridicule ?

- Je me souviens de Paris, à quinze ans, ballerines et robe vichy, puis de la mer quelques ans plus tard en Ami 6...

- Laquelle des deux est rentrée la plus bronzée ?

- Je me souviens des hirondelles qui trissaient bas à l'aube d'un beau matin de juin.

- Elles incitaient la cigogne pas pressée, à se hâter !

- Je me souviens...

- Euh... tu penses vraiment écrire tes mémoires ?

- D'illustres personnages, bien avant moi, l'ont fait.

- Tout comme l'âne Cadichon de la Comtesse de Ségur, s'il m'en souvient bien !

- Tu vois ! Toi aussi tu te souviens... Et quand on se souvient c'est que l'on a été, c'est/...

- Stooop ! Dis-moi plutôt : de quoi hier soir as-tu dîné ?

- Quelle importance ? Je ne m'en souviens plus. En revanche, d'avoir été, je me le rappelle bien. Et quand on a été...

- ... C'est que se sont accumulés les étés, ajoutés aux précédents étés...

S.O.S ! Serais-je à mon tour, contaminé ?

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dimdamdom59 26/02/2018 23:30

Votre participation m'a rappelée à ce petit souvenir ;)

Ici la Panne est une ville côtière Belge et l'autre panne est le bassin de lit.

Florimond

Fait partie de ces gens bons

Voilà qu’après une longue vie

Bien accomplie

Il se trouve en maison de repos

Où le langage n’est plus que » pipi caca popo »

C’est dommage pour Florimond

Qui toujours était par vaux et par monts

Et pourtant quand on lui demande s’il est heureux

On voit une étincelle dans ses yeux

Il dit qu’il fait de beaux voyages

Que tous les jours il voit d’autres paysages

Qu’il fait plein de nouvelles connaissances

Depuis qu’il est à Saint Paul de Vence

Oui mais voilà dans sa petite chambre il est alité

Personne de lui n’a pitié.

Un matin l’infirmière il appelle

En énumérant des villes côtières belges à la pelle

Knokke, Middelkerk, Oostende

Coxyde, Nieuport, Westende ….

Il crie si fort que l’infirmière

Arrive limite en colère

« Non mais ça va pas de crier de la sorte

Et c’est quoi cette odeur forte? »

Elle soulève sa couverture et se met à le bêtifier

« Oh mais c’est dégoutant vos draps sont mouillés

C’est la panne qu’il fallait demander! »

« Ah voilà le mot que j’ai cherché »

Lui répondit l’homme au grand âge

« Pourquoi en faire tout un fromage? »

-dimdamdom-

Pour Florimond aussi se sont accumulés les étés, ajoutés aux précédents étés...
Bisous tous les deux et merci pour cette joyeuse participation.
Dômi.

François & Marie 03/03/2018 08:31

Merci beaucoup pour cette anecdote bourrée de mélancolie et de souvenirs lointains. La vie est un long fleuve tranquille comme disait l'autre, sachons y naviguer paisiblement. Bonne semaine capitaine. amitiés de nous deux .

fanfan 22/02/2018 10:48

BEAUCOUP DE SOUVENIRS SYMPATHIQUES DE LA JEUNESSE ...J'aime

François & Marie 22/02/2018 15:58

Marie a su éclairer d'une jolie lumière, les images qui illustrent un passé joyeux. Merci pour votre sympathique visite Fanfan .

colettedc 20/02/2018 16:23

C'est amusant et agréable, que tout cela ! Bravo pour les mots et le dessin ! J'♥ beaucoup ! Bisous♥

François & Marie 20/02/2018 21:18

Merci beaucoup pour votre sympathique visite Colette, bisous de nous deux.

Andiamo 20/02/2018 11:21

Robe Vichy et ballerines ! Bandeau blanc à la Janique aimée dans les cheveux... Un monde une époque, j'aurais pu vous croiser sur les quais ou ailleurs.

François & Marie 20/02/2018 21:21

Rhooo voilà que M'sieur Andiamo fait le joli cœur avec Marie ! mais il est vrai que la robe Vichy évoque plein de fraicheur . bonne semaine à vous .

luciole 83 19/02/2018 23:29

Que c'est bon de vous lire tous les deux ! le dessin est génial aussi ! Pas réveillé le tiot Pitchin !
De plus en plus difficile d'avoir un gâteau d'anniversaire avec bougies : souvent restaurant désormais ! j'ai horreur de cuisiner !
De bien gros bisous à vous deux

François & Marie 20/02/2018 21:24

Merci pour votre agréable visite, oui le ptiot gamin avait du mal à se réveiller ce matin là et il a carrément oublié de s'habiller ! Marie et François aiment également célébrer les anniversaires dans un bon restaurant avec des bulles dans les flutes .Bisous de nous deux.

Durgalola 19/02/2018 17:50

quel bonheur de lire tous les défis et le vôtre me fait bien rire ; je vous remercie tendrement pour votre participation.
nous ne sommes plus jeunes et notre corps nous joue des tours
(une belle soeur voulait apprendre à faire du step à ses élèves, et bien, au bout de deux séances, genou esquinté ... on n'a plus 20 ans).
Bises et très bonne soirée.

François & Marie 19/02/2018 19:43

Bonsoir Durgalola merci pour ce défi qui procure forcément de l'émotion. Marie a le don de traiter avec humour et tendresse les thèmes proposés. bises de nous deux.

JAK 19/02/2018 16:56

Pierre Doris pince sabs rire bien connu disait :

On Ne Peut Pas Etre Et Avoir Eté
il en sait quelques chose puisqu’il n’est plus!

Et les étés accumulés valent quand même mieux dans nos souvenirs, que la truite au beurre ranci avalée hier soir ☺

François & Marie 19/02/2018 19:47

Il était bien rigolo ce Pierre Doris. Comment ça le beurre était ranci ? la prochaine fois il faudra la cuire en papillote avec un filet de citron c'est très miam.

ZAZA 19/02/2018 14:22

Excellent les "Cabardouche", j'ai adoré ce dialogue... Les souvenirs les plus lointains reviennent en force en vieillissant.
Bises et bon début de semaine

François & Marie 19/02/2018 19:50

Les jolis souvenirs sont tissés de "présent" bien agréablement vécus. Merci beaucoup pour votre visite Zaza, bises de nous deux.

Martine MARTIN 19/02/2018 14:00

Très sympas et amusants ces souvenirs commentés. Merci. Belle semaine.

François & Marie 19/02/2018 19:51

Merci pour votre visite amusée Martine . Belle semaine à vous .

jazzy57 19/02/2018 12:10

Merci pour ces souvenirs truffés d'humour , les bougies oui se multiplient sur les gâteaux d'anniversaire et nous renvoient à des époques qui nous ont marqués .
Bonne journée
Bisous

François & Marie 19/02/2018 13:52

Bonjour Jazzy, le gâteau d'anniversaire réussit l'exploit d'être appétissant et gourmand tout en présentant les ans qui défilent avec des petiotes loupiottes. C'est ce qu'il faut retenir : la bonne gourmandise partagée avec ceux qu'on aime . Bisous de nous deux.

Josette 19/02/2018 10:39

Ouiiiiii je me souviens de la robe vichy et des ballerines !
les étés s'additionnent et le souffle se fait haletant mais les souvenirs sont si bons...des mauvais ? je les ai oubliés
Merci et bonne journée à vous deux

François & Marie 19/02/2018 13:54

Ah la robe vichy et les ballerines sont du dernier chic qui donnent aux souvenirs une jolie couleur pastelle. Bonne journée à vous Josette.

Quichottine 19/02/2018 08:51

Que de souvenirs oubliés et qui reviennent en vous lisant ce matin... Merci !!!
C'est vrai qu'il faut beaucoup d'étés pour écrire vos souvenirs, qui sont les nôtres aussi.
Passez une douce journée.

François & Marie 19/02/2018 13:56

C'est bien de compter ses ans en été, c'est signe de chaleur de bons jus de fruits et de zonzonnement des abeilles dans la lavande. Bonne journée Quichottine, amitiés de nous .