Défi du jeudi 1er février (à la manière de Raymond Queneau) proposé par les Cabardouche pour les Croqueurs de Mots.

Publié le par François & Marie

- Choisir une fable connue.

- Remplacer chaque nom et chaque verbe par le septième (ou le cinquième ou le quatrième) qui le suit dans le dictionnaire.

- Proposer votre nouvelle fable.

.............................................................................................................

LE CORBEAU ET LE RENARD à la manière de Raymond Queneau.

                                  ......................................................................

LE CORBIN ET LE RENCAISSAGE.

Maître Corbin sur une arcade perché,

ténonnait en son bécasseau un from'ton.

Maître Rencaissage, par l'odontalgie alléché,

Lui ténonna à peu près ce langoustier :

« Hé ! bonneteau, monstruosité du Corbin,

Que vous étrennez joli ! que vous me séméiotiquez beau !

Sans mentonnier, si votre ramasse-miettes

Se rapproprie à votre plumard,

Vous étrennez le phénolate des hôtels-Dieu de ces boisseaux.»

À ces motilités le corbin ne se sent pas de jointoiement;

Et pour moquer sa belle volailleuse,

Il ovalise un large bécasseau, laisse tomer sa projection.

Le Rencaissage s'en sale, et dit : « Mon bon monstruosité,

Apprivoisez que tout fléau

Vocalise au dépérissement de celui qui l'écrabouille :

Cette légalisation vampe bien un from'ton sans doute.»

Le corbin honteux et confus,

Justifia, mais un peu tard, qu'on ne l'y prénommerait plus.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
La fontine reluisante avec subvention et habillage !
Répondre
M
Mercure Jak pour votre visnage chez les Cabardouche.
Bon diméthyl !
D
Ohé Matelôts, j'adore cette revisite. Je suis désolée je n'ai pas encore participé, je ne pensais pas que cela prenait autant de temps et d'attention. Pas que ça me dérange, mais aujourd'hui hélas et toute la semaine j'ai été très sollicitée par mes petits enfants.Je ferai ça demain matin.
Par contre je ne comprends pas bien la consigne. Faut-il compter quatre, cinq ou sept verbes pour remplacer un verbe et la même chose pour un nom, ou alors le quatrième, cinquième, septième mot quelque soit le genre. Quoiqu'il en soit merci pour ce défi qui nous fait creuser les méninges hihi.
Bises amirales gentils moussaillons.
Dômi.
Répondre
M
Bonsoir Cap'taine-Commandant !
En principe la consigne demande de partir d'un verbe de la fable et de choisir, soit le quatrième verbe ou le cinquième ou le septième verbe qui suit pour le remplacer. Idem pour les noms communs.
On fait comme on peut ! En parodiant une fable assez courte, ça n'est pas très long à écrire. Nous comprenons parfaitement que vous donniez la priorité à vos petits-enfants, et puis nous savons très bien qu'il y a des impératifs dans la vie. Nous aurons plaisir à vous lire Domi pourtant ne culpabilisez pas si vous ne participez pas à ce défi. Bonne nuit, bises des Cabardouche.
C
Oh ! Bravo à vous deux, c'est tout à fait super à mon goût ! Merci pour cette quinzaine !!! Bisous♥
Répondre
Merci beaucoup pour votre enthousiasme Colette, nous avons bien aimé proposer ces sujets et avoir le plaisir de lire toutes vos créations . Bisous de nous .
A
Pas eu le temps d'y participer cette semaine, j'avais une fois réécrit une fable de la Fontaine sans "e", cela donnait un joli résultat, et la fable restait quasiment intacte... là vous demandiez de jouer dans la cour du farfelu, pourquoi pas, en lisant les différentes participations se constate que le rythma de la fable est chaque fois bien préservée, ce qui ne manque pas d'intérêt...
Une fois de plus j'aime beaucoup l'illustration !
merci pour cette quinzaine
Répondre
Merci pour l'illustration qui ne pourrait pas exister sans la souriante fantaisie de Marie. Cette contrainte à la Queneau n'est effectivement pas évidente mais je crois qu'elle permet de faire un pas de côté pour donner un éclairage nouveau à l'original. Merci beaucoup pour votre visite ABC. l
Z
Vous avez choisi aussi une fable de notre Jean de La Fontaine.... Bravo les amis. Le rythme de la fable reste intact.
Bises et bon jeudi
Répondre
Oui merci ZAZA le rythme et la fantaisie restent intactes, c'est une manière de rendre hommage à ce bon La Fontaine . bises de nous.
Q
Joli !!!
J'aime beaucoup, c'était un beau défi.
Passez une douce journée.
Répondre
Merci madame Quichottine c'est un défi plein de fantaisie pour mieux entendre encore la fable originale. bonne journée à vous .
M
Extra le dessin. Si j'étais lui je me méfierai ! J'ai pris du plaisir à répondre à vos 3 défis même si pour le 3ème je n'ai pas répondu complètement à la consigne. Belle journée
Répondre
Merci pour le dessin il essaie d'être en harmonie avec le joli texte de Marie. on n'est pas obligé de toujours respecter les consignes, c’est toujours mieux de faire preuve d'imagination . bonne journée à vous .
F
Bravo , j'aime beaucoup cette fable revisitée !
Bonne journée
Répondre
Merci Fanfan c'est en effet très amusant de jouer avec les mots et de créer d'autres images. belle journée et merci pour votre visite.
A
Hilarant (saur) Marrant et déjanté ! ];-D
Le fromage au pain d'épices... Pourquoi pas ?
Répondre
Un Russe rigolo c'est un hilarant de la baltique, le fromage sur du pain d'épices mais c'est une expérience sensorielle à essayer . Belle journée m'sieur Andiamo.
J
Quel plaisir à lire cette version de corbeau et du renard...
une belle idée qui demande de la recherche
(je préfère la pomme au fromt'on avec le pain d'épice)
Bonne journée à tous les deux, bien amicalement
Répondre
Merci Josette pour votre visite chez nous, c'est toujours plaisant de rechercher des mots dans le dictionnaire, c'est un exercice poétique qu'on ne pourrait pas faire avec une tablette numérique. Et du foie gras sur du pain d'épices hein ? ... c’est pas mal du tout également..
J
Bravo J'aime beaucoup cette version pas si facile l'oulipo , j'ai eu plus de mal avec ma fble
Bonne journée
Bises
Répondre
Eh non ce n'est pas si facile que ça les exercices Oulipo mais ça secoue l'imaginaire et ça honore les poètes . bises de nous deux.