En avent les ptiots ! #6

Publié le par François & Marie

Requinqué.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine 09/12/2017 16:31

Oups... il ne s'appelle pas Alice... et j'ai pourtant l'impression qu'il grandit à vue d’œil.
Va pour le cassis... mais il va rougir ?

François & Marie 09/12/2017 18:18

Ciel , effectivement le cassis pourrait le faire rougir, il faut absolument remettre la main sur cette bouteille pour essayer.

Martine 85 08/12/2017 17:06

Joli dessin.

Marie de Cabardouche 08/12/2017 17:11

Merci Martine, François a du talent.

colettedc 08/12/2017 16:45

Oh ! La ! La ! Ce qu'il a profité !!! Il a repris du poil de la bête, comme on dit ici !

Marie de Cabardouche 08/12/2017 17:10

N'est-ce pas Colette ! Le poil de Fifrelin à pompon est de plus en plus rare, bonne soirée !

jazzy57 08/12/2017 14:36

Les grattons de la mémé lui font de l'effet , whaouh le voilà plus que requinqué .
C'est super fifrelin là .
Bonne journée
Bises

Marie de Cabardouche 08/12/2017 14:45

C'est du Fifrelin mahousse-costaud, bonne journée Jazzy, merci des Cabardouche !

Josette 08/12/2017 14:07

oups ! des grattons bien dosés...un effet à l'insu de leur plein gré !

Marie de Cabardouche 08/12/2017 14:49

À cette époque, les Mémés ne spécifiaient pas que leurs grattons étaient à consommer avec modération ! Bonne journée Josette de la part des Cabardouche.

Andiamo 08/12/2017 11:05

Le sirop de cassis nous le faisions nous même chez ma Tante en Auvergne, elle s'était acheté un petit pressoir à vis. En tous cas ils se marrent bien tous les trois.

Marie de Cabardouche 08/12/2017 13:48

Pour que mon commentaire soit validé sur ma propre page, je viens d'être confrontée à un test importun, sachez bien que les Cabardouche n'y sont pour rien et que François avait fait le nécessaire pour que nos visiteurs ne soient plus incommodés...

Marie de Cabardouche 08/12/2017 13:42

Le sirop de cassis MAISON est INIMITABLE ! François et moi recherchons vainement à retrouver cette saveur des années cinquante... Nous avons déniché une crème de cassis qui nous semble s'en rapprocher, sur les lieux de fabrication à NUITS SAINT GEORGES, "Double crème de cassis de Bourgogne Joseph CARTRON".

jill bill 08/12/2017 09:21

Ok... c'est stupéfiant... mais que met mémé dedans... ;-) du Vahiné ?

Marie de Cabardouche 08/12/2017 13:21

Sans doute ! Ça fait de la gonflette !