Défi n° 189 proposé par Quichottine pour Les Croqueurs de Mots

Publié le par François & Marie

..................................................................................................

" Fiction ou réalité. "

Avec un mot à caser "voyage. "

..................................................................................................

- Eh ! Marie.

- ...

- Marie, eh !

- Chuuut ! comme dit l' docteur, je suis en PHASE D'ÉTAT.

- Des tas de quoi ?

- Eh ! tu n' vois pas que je suis  en voyage intérieur

- Tu voyages sans valises ! Bin dis donc, c'est pas ton habitude !

- Je co-gite.

-  Tu loges avec quelqu'un ?

- Nan mais quel gnolu, je cogite, sans petit chapeau sur le " i " ! Je PHI-LO-SOPHE.

- Tu fais l' z'œuf ?

- Je PENSE ! Je m'interroge : où s'arrête la RÉALITÉ et où commence la FICTION ?

- Moi je sais : quand je mange une tartine, c'est la réalité, mais quand le pot de confiture est vide, mon rêve de tartines c'est fiction !

- Quand je te regarde et que je te trouve une bonne tête de tartine, c'est une réalité ? ben, que nenni, c'est une fiction !

- Bouh... Je veux pas être une fiction...

- Pleure pas, c'est ton destin, mon gars ! Approche, tu vois ton reflet dans la mare, eh ben c'est pas vraiment toi, mais une image de toi, c'est encore de la fiction.

- Moui ! et pis, des ces deux grenouilles, à ton avis, laquelle est réalité et laquelle est fiction ?

- Quelles grenouilles ?

- Approche ! approche -toi un peu plus !

 

 

 

 

 

 

 

Musique recommandée par Andiamo, merci à lui !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
oh le chenapan et cette pôv' Marie qui se retrouve dans la réalité toute mouillée faut dire qu'avec la cane y cule un p'tit bain ça fait du bien !
Bonnes vacances à tous les deux et pas de chamailleries ...
amicalement en attendant la rentrée
Répondre
Oh mais il faut bien qu’ils se chamaillent un peu ces p'tiost gamins et puis ce n'est pas désagréable de barboter avec les grenouilles. Même si c'est bientôt les vacances on pourra poster quelques cartes postales sur la page de Cabardouche. Amitiés de nous deux, bonnes vacances à vous aussi . .
L
Ah, ici c'est tout l'art de ne pas se prendre au sérieux tout en l'étant mine de rien ! Bravo et merci beaucoup pour ces hautes considérations qui se terminent si joyeusement dans la mare aux grenouilles. J'ai découvert Eileen aussi. Mes amitiés, Marie et François.
Répondre
ah mais bien sûr que c'est sérieux chez nous , et c'est pas parce qu'on se baigne avec une grenouille sur la tête que nos propos sont simples ! merci pour votre visite, amitiés de nous deux .
Q
J'étais sûre que votre page ne ressemblerait à aucune autre !
J'ai adoré !
Un grand merci à vous deux.
Passez une douce soirée
Répondre
merci pour votre défi intéressant, Quichottine, amitiés de nous deux.
M
très drôle j'ai beaucoup aimé !! bravo !
Répondre
Merci beaucoup, Marie n'a pas hésité, en cette époque de bac, à se lancer dans un cours de philosophie . bonne semaine à vous.
J
Un excellent voyage philosophique bravo à vou deux
Bonne soirée
Bisous
Répondre
Merci, c'est un texte à méditer pour devenir sage et savant ! ou un joyeux prétexte pour prendre un bain avec des grenouilles . bises de nous .
A
Fiction ou réalité voilà le voyage à l'eau !!! merci pour ce petit voyage philosophique plein d'humour et bonne semaine
Répondre
Bonne semaine à vous ABC, je pense qu'une joyeuse baignade vaut toutes les philosophies du Monde .
A
Ah les cuisses de grenouilles, un peu de persil, une pointe d'aïl...

https://youtu.be/5b8eSztF5ww

à écouter, ça vaut son pesant brochettes ! ];-D
Répondre
Ah M'sieur Andiamo, vous avec toujours la ritournelle joyeuse et le refrain gai ! nous mettons cette chanson sur la page, merci pour le partage .
J
Bonjour Marie et François... la douche froide qui remet les idées en place !!! ;-) Selon les moments, la vie se la joue fiction quand elle en a marre de la réalité... Heureux lundi à vous, bel été, @+ bises amicales, jill
Répondre
c'est bien vrai que les choses vraies sont rassurantes, ne dit on pas que "la réalité dépasse l'affliction ?"
M
Un texte amusant et plein de bon sens. J'aime beaucoup le dessin aussi et la citation de Boyd. Belle semaine.
Répondre
Nos p'tiots gamins sont plein de bon sens et de joies simples, c'est comme ça qu'on les aime ! belle semaine à vous.