Défi n° 150 proposé par Jill Bill pour Les Croqueurs de mots.

Publié le par François & Marie

Défi n° 150 proposé par Jill Bill pour Les Croqueurs de mots.

.

"Faites parler ce vieux couple d'amoureux".

........................................................................

 

- Ne te retourne pas Marie -Églantine, des jeunots chuchotent dans notre dos.

- "Sont bancroches les vieux amoureux".  C'est bien ce qu'ils ont dit Albert-Victorin ?

- Oui da, "vieux"... passons, "bancroches"... à la rigueur, mais "amoureux", tu te rends compte !

- C'est sûr, ça ne se dit pas ! 

- Y'a plus de respect... mériteraient qu'on pique leur mob' !

- Chiche !

 

Silence! on marche.

En une valse à cinq temps:

Et... canne- paturon gauche- paturon droit... et ... peton -chausson gauche- peton chausson droit... et...  ♪ un deux trois ... et... quatre cinq ♫ 

                                                    

- Quelles distractions nous réserve cette journée Marie-Églantine ?

- Un vrai catalogue, mon carus.

- Un catalogue, chère ?

- Juges-en par toi-même: 10h: cardiologue, 11h 30: néphrologue, 14h: ophtalmologue, 16h 30: rhumatologue...

 

 

Silence ! on marche.

♫ Et...  un deux trois ...et ... quatre cinq ♪ 

 

- Paraîtrait que mon cœur est celui d'un trentenaire, que mes reins sont ceux d'un type de quarante balais, que ma vue est celle d'un quinquagénaire...

- Finalement, plus rien n'est à toi !

- ... Et que mes articulations...

- ... Se coltinent la somme de tout ça, ajoutée à tes quatre vingt dix printemps.

Résultat, je me trimballe un amoureux de deux cent dix ans !

 

Silence ! on marche.

Et...tsoin ! ♪♫

 

- Ton bras est à mes cervicales un bien doux traversin mon Albert-Victorin.

- Pour mes dorsales ta main douce et fine est coussin Thermogène chère Marie-Églantine

- Coussin, traversin, patin couffin...

- Couette et cetera, nous voilà dans de beaux draps...

- Ah ça ira, ça ira, ça ira  ♪

- Tu es mon appui.

- Je suis ton étai.

- On ne peut être appuis avoir étai... (gloups!)

- J'aime tes cheveux blancs tout mousseux.

- J'aime le vin mousseux et aussi les blancs d'œufs.

- J'aime le pili-pili.

- J'aime ta jupe en pilou-pilou.

- À deux on a moins froid.

- Dans la troupe, y'a pas (encore) d'jambe de bois...

- Y'a une canne, tant mieux si elle se voit. ♫

- La mob', on la pique ou quoi ?

Défi n° 150 proposé par Jill Bill pour Les Croqueurs de mots.

.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
quelle joie dans ce texte, quel tonus ! super j'ai beaucoup aimé !
Répondre
Merci pour votre visite, oui les sentiments partagés sont joyeux et complices : ne sont ils pas heureux ces deux là insouciants sur leur mob ? bonne semaine à vous .
C
C'est vraiment super ! J'♥ ça !
Répondre
Merci de votre visite chez nous !
F
Génial. Piquer une mob, quand même ............
Répondre
Quand on est amoureux on fait plein de bêtises ! en tout cas ils ont l'air contents d'eux.
Q
Je ris... c'est une merveilleuse réponse à ce défi.
Merci à vous deux.

Je viens de passer un très bon moment grâce à votre visite chez moi... je reviendrai si je peux, j'adore !

Passez une belle journée.
Répondre
J
rhôôôô!!!! j'aime tout : le texte et les dessins !bises
Répondre
merci merci Jeanne ! François adore le texte de Marie et Marie est amusée par le dessin de François, nous sommes bien heureux de vous les faire partager ! bonne semaine et bises de nous deux.
L
Ah ce dessin ! Je viens à peine de remiser pantalon et bottes de cuir, lourd blouson et casque mimi tout rose...... bécause mon dos.... et Bernard sa belle BMW (avec siège passager spécial gros pétard !) ...
J'avais belle allure, style bibendum, avec tout ce matelassage, mais que de belles promenades !!!
Délirant, ce défi ! jouissif au possible....
Etre amoureux, à nos âges : m'enfin ....
Merci et bisous à vous deux
Répondre
ah oui ça devait être cocasse une Luciole sur une grosse bécane ! ben oui : amoureux ! le coeur ne compte pas les années et chaque jour on s'aime plus qu'hier et moins de demain . Bisous de nous deux.
L
Ah, merci, Marie, de m'avoir prévenue ! Le dessin de François, enfin je le vois ! Comme ils sont heureux, ces deux, qui plissent les yeux, de bonheur en mobylette ! Equipement adéquat, pour ne pas avoir froid ! Col mouton, bottes et gants, les pros, dans le vent ! Un grand bravo !
Répondre
L
Bonjour Marie et François, l'amour ça rend joyeux même les vieux, et ça rend joyeusement fou ! Si l'amour ne se "dit" pas, il est bien démontré ;) ! Merci pour ce plaisir de lecture et à une autre fois pour un délicieux dessin de François ? Bises amicales à vous deux.
Répondre
L'amour et la douce folie n'ont pas d'âge et on s'attendrit à voir ces deux là filer en rigolant sur une mob' ! Marie a de bien joyeuses idées qui donnent des couleurs à mes petits dessins. Merci pour votre sympathique visite Lenaig.
A
Superbement , extraordinairement bien narré, et je me suis bien marré !

Bien la mob, il est génial Papy ];-D
Répondre
Nous savions que le coup de la mob allait vous plaire ! C'est vrai que Marie est très narrante !
J
C'est jubilatoire ces "vieux bancroches" j'en redemande autour de moi ... vite je file j'ai un rendez-vous médical dans moins d'une heure...
bonne journée les amoureux
Répondre
Tant qu'on peut aller consulter en mob' tout va bien ! bonne journée Josette .
A
Tant qu'il y a de l'humour et de l'audace, la vie va... Albert-Victor et Marie-Églantine ont encore de beaux jours devant eux, avec ou sans moto !
Répondre
ah oui tant qu'ils partagent cette amour complice ils peuvent aller loin ces deux cocos ! merci pour votre visite .
J
Bonjour Marie et François... eh eh, ah vos deux-là... quel poème !! Et la mob, ben je vois que oui... savoureux ils sont, et on pardonne le larcin, n'est pas bon dieu ! Merci à vous, bon lundi, bises de JB
Répondre
Ben oui nos deux personnages là ... bien gentils hein ! mais faut pas les embêter non plus na ! Merci pour ce joli défi, bonne semaine Jill Bill.