Défi n° 142 "Le monde à l'envers" proposé par Lénaïg pour les croqueurs de mots

Publié le par François & Marie

Défi n° 142 "Le monde à l'envers" proposé par Lénaïg pour les croqueurs de mots

 

! neib àl'v eM

J'ai le trac. Me v'là tout en vrac.

Terrorisé, épinglé au tronc tel papillon de collection.

J'ai le tournis. Au secours ! il pleut des fourmis.

Décontracté comme asticot empalé par hameçon, je sens mon sang refluer sous mon capuchon. 

Destabilisé par les chatouillettes du muguet. Il me sonne les cloches, paraîtrait qu'insolemment  j'ai lorgné sous ses clochettes.

Attaqué par les girolles qui m'accusent d'avoir zieuté l'envers de leurs corolles. Elles en font même une jaunisse ces folles !

Si je lâche prise, tout là-bas là-bas au fond en bas, quelle sera ma surprise ?

Ça m'a l'air bien plus profond que l'océan et... j'sais pas nager dans le néant...

Allez, les gars soyez pas vaches... Pivotez l'image en bonne place, fissa ! 

Recta, promis juré, j'avouerai où j'ai planqué les œufs en chocolat.

 

 

 

 

 

 

 

Défi n° 142 "Le monde à l'envers" proposé par Lénaïg pour les croqueurs de mots
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Je viens de chez Domi et j'ai trouvé le texte excellent ainsi que le dessin , bravo à vous deux .
Répondre
Merci beaucoup pour ce détour par chez nous, bien heureux que vous ayez passé un bon petit moment. Marie manie les mots avec une joyeuse gourmandise .
E
C'est pas bien de cacher les oeufs au chocolat.
Répondre
Ben non ! on lui avait dit au gugus mais il n'en fait qu'à sa tête ! ça doit être un artiste car on dit bien "une tête de l'art. " merci pour votre visite .
A
J'avions point vu ! J'étions à la mer )
Très drôle vraiment j'en suis tout retourné ];-D
Répondre
oui ... c'est comme la mer quand elle est démontée, il faut bien la remonter après ! mais ça nous fait marée.
D
J'aime beaucoup ce texte humoristique qui nous remet les idées bien en place. Je me le prendrais bien comme hymne à ma vie quelque peu chamboulée !!!
Bravo et merci pour ce partage .
Bisous.
Domi.
Répondre
Marie sait dire les mots pour rassurer et remettre les choses en place. Bien content de vous avoir accueillie pour ce petit moment de lecture, madame Dim Dom.
L
Ah génial ! j'adore !!! Et le texte et le dessin ! C'est génial d'être un couple aussi uni....
Et toujours Mme la Marquise qui montre sa lune à l'ami Pierrot ... qui sent son sang confluer sous son capuchon.... et en perd la boule et ses chocolats... et peut être sa plume dans le néant de l'océan de Mme la Marquise...
C'est bourde à l'eau cette histoire !
Et Fanfan qui se fend la poire !
J'en suis toute renversée !
Bisous
Répondre
Merci beaucoup Luciole votre commentaire est plein de gaité et nous fait chaud au coeur, oui Marie écrit et François dessine, Marie donne les idées à François mais c'est aussi parfois l'inverse et les deux s'amusent des bons mots de l'une et des dessins rigolos de l'autre.
Bien vue la Bourde à l'eau ! c'est une Marquise qui aime ses aises !
Bises de nous deux.
S
Cette image était inquiétante et tu en as fait une belle partie de rire; merci! Belle fin de journée; Simone
Répondre
Marie aime être rassurante et montrer le côté amusant des choses, grâce à elle tout devient paisible, merci pour votre visite .
J
ça c'est du tricot , la tête à l'endroit, la tête à l'envers, un rang de peuplier comme aiguille souple et la marquise qui se soulage encore pas remise du sermon... le lièvre sans m'Alice se moque du pôv' gars qui voulait planquer les oeufs en chocolat. ! neib àl 'v eL
Répondre
Oui vous avez tout compris, les histoires de Marie sont tricotées à la main dans de la bonne laine bien chaude. Je pense la Marquise a bu beaucoup de tisane pour toujours avoir envie de se soulager ...
E
amusant et bien trouvé :-) superbe !
Répondre
Merci pour votre visite sur notre page, une image curieuse qui a évolué en joli texte .
M
Oh! quel beau dialogue !
J'ai adoré.. lire "attaqué par les girolles.." "j'sais pas nager dans l'néant.."
Tout cela c'est trop bon ..
Merci pour ce moment.
Répondre
Merci pour votre visite ! Marie a le sens de la formule et sait, dans certaines occasions vertigineuses, placer des mots "d'hauteur". Bonne journée M'mamzelle Jeanne.
M
Vous êtes les seuls pour le moment d'avoir accepté de voir le monde à l'envers et de ne pas s'en offusquer et même d'en rire. Bravo.
Répondre
Mais oui ce garçon méritait un retournement de situation et Marie savait bien que des chocolats se cachaient dans ce chamboultou , merci pour votre amicale visite Martine, bonnes Pâques .
L
Je crois bien, François et Marie, qu'il y a en ce moment, un bug d'OB ! A votre demande, je remets un commentaire, mais j'espère bien que pour tout le monde, la visibilité va revenir, ou alors c'est un coup monté pour accentuer l'étrangeté ?
Je vous indiquais donc que François, si c'est lui sur le dessin, est bien puni d'avoir été trop curieux et que moi, j'ai ri au moins autant que le lapin ! Je mettais aussi que le pot bourdaloue joue les Arlésiennes, mais qu'on n'est pas à la messe ... Ravie de participer à cette mésaventure qui finit bien ! Merci beaucoup, mes amitiés.
Répondre
Merci Lénaig d'avoir rappelé votre commentaire, il semble en effet qu'OB pédale un peu dans le cacao en ce moment, j'ai eu toutes les peines à inclure les images par exemple. Mais bon, tout est bien qui fini bien et merci encore pour ce défi amusant !
J
Bonjour Marie et François... je vous cherchais dans avril... Voilà qui est bien, monsieur n'est pas partageur... et je souris au dessin... Tout va t'il comme vous le voulez madame la marquise ?? Ah dame dans la nature faut pas chercher de trône !! Merci, bises de JB
Répondre
Bonjour Jill Bill, c'est en effet un retournement de situation ! Quant à la Marquise, elle s'est échappée du défi précédent pour chercher un endroit plus discret pour se soulager ... elle en profitera pour chercher quelques zoeufs de Pâques .